En plus de l’inflation due à diverses crises soudaines, au cours de l’année 2022 une augmentation des prix s’est fait sentir. Selon le dernier rapport de l’INSEE, de nombreux secteurs sont concernés par cette hausse.

Sans surprise, les produits subissant la plus forte hausse de prix sont les produits alimentaires avec une hausse totale de 9,8 %, soit 2,3 % de moins que la croissance enregistrée sur l’ensemble de la France.

Une autre augmentation est l’augmentation des prix de l’énergie. On constate une augmentation de 4% ? 4 fois moins que pour l’ensemble de la France, ce qui est une conséquence de la hausse de 4,5% des prix des dérivés du pétrole, mais aussi de la baisse des subventions gouvernementales à la mi-novembre.

Les prix des services ont également enregistré une hausse significative cette année, soit +2,7%, notamment les services de transport dont les prix ont augmenté de 9,6%. Quant aux prix des loyers et services annexes, ils sont restés stables.

Les produits industriels subissent également des hausses de prix comme c’est le cas des prix de l’habillement et des chaussures avec une hausse de 7,6%. Au cours de cette année, les produits industriels ont augmenté de 1,7 %.

Une hausse des prix qui touche tous les secteurs, et qui affecte le pouvoir d’achat déjà fragile des Guadeloupéens. Un des nombreux autres problèmes de l’archipel guadeloupéen.

À Lire  Coup de cœur du jour : la collection Summer Camp d'American Vintage