Les porteurs de projet attendent une rencontre avec la BEI, la Banque européenne d’investissement. « Guadeloupe offshore wind », une initiative d’investisseurs guadeloupéens qui envisagent d’implanter une filière de production d’hydrogène et d’ammoniac pour l’export grâce à des éoliennes offshore au large de la Guadeloupe. Un projet en gestation depuis 2016. Il pourrait propulser la Guadeloupe dans le cercle des pays industrialisés

O. Lancien

Publié le 17 janvier 2023 à 15h30,

mise à jour le 17 janvier 2023 à 22h05

GEO est l’acronyme de Guadeloupe Éolien Offshore. Un projet ambitieux qui prévoit d’installer des éoliennes pour la plupart sous-marines dans la zone économique exclusive au nord de la Grande-Terre. Ils pourront résister à un ouragan de catégorie 4. Grâce à l’électrolyse de l’eau, cette industrie pourra produire de l’hydrogène ou encore de l’ammoniac.

À Lire  Florus Nestar, ancien directeur général de LADOM, nouveau directeur général du Conseil du Département de ...