Aux premières loges des routes de l’île, les opérateurs routiers guadeloupéens se mobilisent chaque jour pour assurer la sécurité des usagers. Leur travail consiste à nettoyer, mettre des panneaux et intervenir en cas d’accident, parfois au péril de leur vie.

Sur les routes des îles, difficile de ne pas les voir, vêtus de gilets orange, ce sont les guides de la route de la Guadeloupe. Travail quotidien, de jour comme de nuit, ils sont assemblés pour assurer la sécurité des automobilistes, des cyclistes, des automobilistes et des piétons. Ils nettoient, signalent, interviennent en cas d’accident, missions dangereuses où parfois ils mettent leur vie en danger. Dans la matinée du 19 décembre, Lydia Quérin a suivi un groupe de gardes.

À Lire  Amslav Tourism se concentre sur les croisières fluviales