Les meilleurs bars à vins de Paris

Fatigué d’une pinte de blonde édulcorée après le travail avec vos amis ? Nous savons exactement ce dont vous avez besoin : un bar à vin à Paris. Entre planches, tapas ou fromages, le bar à vin est le lieu idéal pour découvrir les meilleurs crus du patrimoine français ou étranger. Rouge, blanc, rosé, naturel ou bio, fruité ou tannique, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses ! Bref, de quoi passer un bon moment entre amis ou collègues, grâce à notre sélection des meilleurs bars à vin de Paris !

Les Bariolés de Maud : le + branché

Si Les Bariolés de Maud ont deux adresses, au 9 et au 11, vous devez vous rendre à la seconde si vous souhaitez partager un verre de vin entre amis. Au programme : de bons moments, de bonnes bières et, surtout, des vins entraînants ! Mi-restaurant, mi-bar à vin, l’endroit se targue d’offrir les planches Bariolés, ces fameux triangles hyper colorés garnis d’ingrédients sélectionnés, ainsi que de vins naturels et bio. Vous y trouverez pas moins d’une dizaine de références triées sur le volet. Côté bowling, c’était annoncé : pendant l’happy hour, un verre de vin est à 5 euros. Bim.

Conseil d’équipe ? Un beau Beaujolais AOP du Domaine Franck Chavy – Régnié, « puissant, aux tanins souples, ronds et gras » nous dit-on ! On se régale d’assiettes immenses à partager entre amis, en choisissant Fromagère et son fromage coloré ou Tonifiant et sa viande colorée. On vous met au défi de résister à la gourmandise et aux couleurs de l’assiette de tapas : petite ou grosse faim, végétarien ou carnivore, il y en a pour tous les goûts. De plus, il est possible de privatiser le restaurant ou de faire des réservations de groupe, de 15 à 65 personnes. On salive d’avance…

Les Bariolés de Maud8, rue Saint-Bernard – 11eDu mercredi au samedi, de 11h à minuitHappy hour de 17h30 à 21hInfos et réservationsInstagram : @barioles_de_maudTél : 06 51 07 49 24

L’Atelier Saisonnier : le + chaleureux

Meublés de bois recyclé et décorés aux couleurs de la France, les deux lieux ouverts par Joffrey et son équipe sont parfaits pour un verre de vin entre amis. Entre gourmandises du terroir et convivialité authentique, l’Atelier Saisonnier – que ce soit LaFayette ou Charonne – deviendra vite votre repaire préféré. D’ailleurs, on s’y croisera probablement…

Dès que vous franchissez la porte, vous découvrez un bar à vin chaleureux et coloré avec une carte des vins qui change régulièrement. Les produits sont frais et proviennent directement de petits producteurs français. Dans une ambiance conviviale et avec de la bonne musique en fond sonore, vous pourrez profiter d’une multitude de disques, tous d’une qualité irréprochable. C’est un véritable tour de France gourmand proposé par Joffrey et ses amis.

Le Mixed, à partir de 27 €, est réservé aux gros appétits et est lauréat du concours du meilleur plateau parisien en 2021. Côté douceurs, on se régale de Browkie ou cake aux marrons (recette familiale), tiramisu à l’amaretto ou cheesecake au spéculoos. Massacre. Et puisque la saison hivernale est lancée, vous pourrez vous réchauffer cet hiver avec leurs énormes tartiflettes !

L’Atelier Saisonnier 58, rue Lafayette – 9. Tél. : 09 73 18 48 75

Poupée : le + festif

Apéro ce soir ? Direction Doll, un joli bar simple avec terrasse chauffée, niché au cœur d’une petite impasse arborée. Flo vous accueille dans une ambiance décontractée et festive. Ici, bonjour, merci et au revoir : le gérant est un grand gars avec un bon franc-parler et il l’assume. C’est avant tout un grand passionné de ses produits qu’il renouvelle très régulièrement. Ne cherchez pas de billet car vous ne le trouverez pas. Chez Poupee, on discute et on partage pour mieux vous conseiller sur ce que vous aimerez.

Pour choisir ses vins, Flo est parti à la recherche des meilleurs vignerons de toute la France : Domaine Billard Père et Fils en Bourgogne, Antoine Arena en Corse, Domaine de la Verrière à Goult, dans le Lubéron… Comptez 7 à 8 € pour très les grands un verre de vin (15 cL). De quoi découvrir le meilleur du patrimoine français, le tout accompagné d’assiettes hyper généreuses et toujours avec des produits d’excellence. En 3 mots : qualité, partage, bonne humeur. Flo aime les fêtes et la musique (nous vous déconseillons d’essayer de changer le son), alors attention : chez Doll on sait quand on arrive, mais on ne sait jamais quand on part.

Doll2, impasse Berthaud – 3. Tél. : 06 32 99 63 97 Ouvert tous les jours de 17h00 à 02h00 7 à 8 € pour un verre de vin (15 cL) Retrouvez la poupée sur Facebook Retrouvez la poupée sur Instagram

La Réserve du Terroir : le + authentique

Niché à deux pas du Centre Pompidou, c’est un endroit qu’on garderait pour soi ! Le lieu, aux airs de petite auberge de campagne, est un dépaysement immédiat. Au menu, on découvre plein de bonnes choses à dévorer : « Ce sont tous des vins propriétaires, des producteurs locaux que je connais personnellement et qui travaillent majoritairement en bio », explique l’animateur. Le meilleur? Sébastien propose également des dégustations de tous ces vins au verre ! L’occasion de déguster d’excellents crus comme Châteauneuf-du-Pape ou Saint-Émilion grand cru. Skriljevac propose une série de tapas alléchantes : tartare de Saint-Jacques au citron vert, cassolette d’escargots à la crème d’ail ou encore assiette à l’aligot de tomme fraîche. La réserve propose également un happy hour jusqu’à 20 heures, ce qui risque d’être un succès. Alors on vous a dit que vous seriez trompé !

La Réserve du Terroir 13, rue Quincampoix – 4. Tél : 01 47 07 55 14 www.lareserveduterroir.com

Les Flacons : le + féminin

C’est autour de leur passion commune du vin et des bonnes choses que Clara, Charles et Julien ont ouvert Les Flacons, un lieu accueillant, vivant et chaleureux. Tandis que les deux garçons dirigent Simone Le Resto, La Cave dans le 13ème arrondissement, Clara anime Les Flacons avec Emma. Ce duo de passionnés vous invite à déguster du bon vin naturel accompagné de délicieuses tapas dans un environnement très propre et lumineux. C’est comme l’air d’été qui souffle sur Les Flacons, et c’est tout ce qu’il faut pour affronter la morosité parisienne.

Les Flacons34 Rue des Ecoles- 5e09 75 24 65 91

Koukla : le + grec

Deux syllabes, comme un cri du cœur, un coup au palais : Koukla, ou poupée en grec. Dans ce bar à vin méditerranéen à Paris, on boit, on grignote et on partage. Avec un seul mot d’ordre : partage et générosité, comme en Grèce si chère à Jessie et Theodor. Ici, vins grecs naturels bio, ouzo, tsipouro et cocktails aux saveurs grecques sont poussés au bar. Alors essayez Ouzo Madness avec de l’ouzo, du gin, des agrumes frais, du sirop de fruit de la passion et du tabasco, ou ce dernier à base de liqueur de mastic ou de vermouth athénien. Les mocktails valent également le détour, tout comme l’apéritif Koukla inspiré de la tradition italienne, avec un assortiment de mezes accompagnant chaque boisson de 18h à 20h. La carte des boissons est imaginée par Jessie, la fondatrice du lieu, qui travaille dans la restauration depuis l’âge de 18 ans et qui ne cesse de rendre hommage à ses origines grecques. Et avec ça, goûtez aux mezes mitonnés avec amour par Teodor : un coup de cœur assurément (crème de petits pois, oignons caramélisés à l’ouzo, câpres), dont le goût sucré-salé nous fait encore saliver.

Koukla40, rue Jacques Louvel-Tessier – 10. Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h Tél. : 01 74 64 60 98www.kouklabar.eatbu.com Retrouvez Koukla sur Instagram & Facebook

Le Carton de six : le + gourmand

Envie d’un bar à vins nature ? Au coeur du 11. se trouve une cave à vin où il fait bon remettre le monde à plat, accoudé au grand comptoir vert canard ou à la jolie terrasse ensoleillée. Egalement bar pour manger et boire, Le Carton de six est définitivement un endroit qui manquait au quartier. On s’y rend pour déguster l’une des 180 références de vins bio, biodynamiques ou naturels soigneusement sélectionnés par Frédéric et Florian, en même temps que l’on savoure les tapas de saison et revisitées, élaborées par Mordu ! Un restaurateur créatif inspiré par les vins proposés. Les accords mets et vins sont délicieusement gourmands et parfaitement maîtrisés, ce qui n’est pas surprenant quand on sait que la carte est faite sur mesure et change tous les trois mois. Leur slogan ? La convivialité!

Boîte de six16, rue de l’Asile-Popincourt – 11. Boîte de six La Cave59 rue Popincourt 75011 ParisTél. : 01 48 06 89 41

Ô lieu de : le + convivial

Situé à deux pas d’Oberkampf, c’est un restaurant de tapas plein de convivialité, où l’on aime traîner et s’enivrer. Nous voilà en bons termes, à manger et à boire, pas étonnant que cela fasse presque un an que l’Ô lieu de ne désemplit jamais ! Pour boire une belle carte avec des petits plats à partager, vous pourrez compter sur une cinquantaine de références de vins, sélectionnés par le chef lui-même et différents selon les saisons : « J’adore sillonner la France pour découvrir les domaines et partager mon cœur avec la clientèle », dit Thibaut. La seule obligation de l’établissement est de manger de bonnes choses et de consommer de l’alcool, clairement il y a pire !

Ô lieu de6 rue Jean Pierre Timbaud – 11eOuvert 7/7 midi et soir (fermé le dimanche midi) Réservation : 0769373451 ou 0619123054 www.olieude.com

Au petit rozey : le + récent

Ce bar à vin parisien fait le bonheur des habitants du 17e arrondissement. Stéphane Rozey, engagé dans le vin depuis des années, et Xavier Benilous, son associé négociant en immobilier, sont à l’origine de ce magnifique projet. Cette ancienne friperie, plus tard utilisée comme laverie, est aujourd’hui un petit bar à vins où il fait bon partager des planches entre amis. Jambon persillé, pâté en croûte, jambon coche, mortadelle aux truffes, burrata et légumes grillés, mozzarella fumée ou planches séchées, mais aussi planches de poisson fumé, tous les produits sont soigneusement sélectionnés, et les vins choisis au gré des rencontres avec les vignerons sont dégustés à plusieurs reprises. Il n’y a pas de chef, seuls Stéphane et Ludivine préparent eux-mêmes les planches qui changent au fil des saisons de minute en minute. On se sent comme chez soi dans cette cave à vin au décor entièrement peint et à la façade vintage « Second Hands » qui se cache sous les couches de peinture. A la rentrée, de nouvelles trempettes et tapas seront au menu, en partenariat avec le célèbre restaurant méditerranéen Mavrommatis.

À Lire  Mais que peuvent déjà faire les marques dans le métaverse ?

Au petit rozey43, rue Lemercier – 17eOuvert du mardi au samedi de 18h à minuitTél : 01 42 46 44 45Plus d’informations

Le Rouge à Lèvres : le + gourmet

Petit frère de notre chère crèche, Lipstick a gardé la même ambiance chaleureuse mêlée à une carte plus restreinte et une sélection de vins plus conséquente. Aménagé comme un boudoir avec de la végétation, l’ambiance est tendue ! A l’entrée, Serge nous offre un petit verre de rhum mixte, qui nous fait vite oublier la longue (très longue) journée. On s’assoit au comptoir ou sur les bancs émeraude et on se laisse emporter. Sec, minéral, fruité ou boisé, tout est bon pour remplir des verres à pied. La carte des tapas froides est conçue pour agrémenter l’attrayante sélection de boissons ; on a adoré la cecina de boeuf galicien 24 mois, le carpaccio de betterave et tataki d’espadon, la salade de chou blanc et la sauce sésame addictive. Nous terminerons la soirée par un inoubliable gouda aux truffes accompagné d’un bon petit Saint-Joseph. Miam!

Rouge à lèvres6 rue Rougemont – 9e01 42 46 27 62

Les Petits Crus : le + innovant

Oubliez tout ce que vous savez sur les bars à vin ! Ici vous ne vous ennuierez pas devant un engrais rare ou un banal verre de rosé, vous jouez avec les amours de la gourmandise… Dans une main une tranche de fromage cru, dans l’autre une « bouteille » de vin bio, et ici on assiste au mariage des plus belles saveurs françaises. Entre bouchées de fromage fondu à la truffe et gorgées de ce vin jeune étonnamment épicé, on aime jouer aux apprentis oenologues et gastronomes. Pour chaque mariage, nous recevons un petit livret avec des anecdotes sur les produits et des conseils pour les déguster. C’est drôle, pas de chichis, et pourtant on apprend beaucoup, comme comment faire du vin blanc à partir de raisins rouges, ou d’où vient le nom « caca de chèvre ».

Les Petits Crus 13, rue Saint-Sabin – 11elespetitscrus.com Tél. : 09 67 29 89 33

Simone : le + accueillant

Dans la cave de Julien et Charles, deux amis d’enfance, l’accent est mis sur les vins biodynamiques et naturels. Avec plus de 120 références, nul doute que vous y trouverez quelques merveilles. Pour le goûter, les deux amis ont choisi d’excellents fromages (mention spéciale au gouda fermier aux truffes) et de la charcuterie (jambon basque, saucisse des Pyrénées…), ainsi que des huîtres bio premium – une rareté – en provenance directe de Normandie.

Simone48, rue Pascal – 13. Tél. : 01 43 37 82 70

Jéroboam : le + divin

Dans la petite ruelle du 11ème, vous trouverez l’un des bars à vin les plus étonnants de Paris, avec les meilleures assiettes et bouteilles du quartier ! Au menu, tataki de veau à la ricotta et basilic au parmesan et burrata aux anchois fumés et cubes de citrons confits se disputent la première place. Le chef équilibre parfaitement les saveurs, écrit une carte de haut niveau qui sublime les vins et permet de goûter à n’importe quelle gastronomie. Enfin, le coup de cœur de la rédaction est le thon fumé au yaourt épicé et la salade Annie Bertin, tuerie ! Un dîner qui donne envie de boire plus de vin, de commander plus d’assiettes. Côté vins, vous n’aurez que l’embarras du choix, avec 25 vins au verre, 200 bouteilles du magasin (attenant au restaurant) à prix sous-sol avec un supplément de 8 euros. Une sélection très pointue de vins naturels, pour les plus exigeants, qui dit mieux ?

10, rue Saint-Sébastien – 11. Tél. : 09 84 05 94 75 Lien vers la page

Le Barav : le + parfait

Qui n’aime pas Barava ? Non, mais honnêtement. Il y a déjà un super jeu de mots (oui, avouez-le), ensuite, service adorable (ce qui n’est pas négligeable), déco authentique qui est belle, une terrasse pour l’été dans un petit coin caché, des paniers de légumes et de viande, des planches de fromages au dessus, une cave attenante avec d’excellentes bouteilles. Seul hic, les réservations ne sont pas possibles…

6, rue Charles François Dupuis – 3. Tél. : 01 48 04 57 59 www.lebarav.fr

La Cave de Belleville : le + réconfortant

C’est un sous-sol de restauration qui illumine tout le quartier de Belleville ! Avec son beau comptoir en bois, son bar à vin, sa boutique et sa grande salle à l’arrière pour profiter du calme, ce bel endroit est juste trop beau. On se remplit l’estomac de Brie de Meaux liquide, de délicieux Manchego, de savoureux Cecina ou de Serrano épais, le tout avec du bon pain et du bon vin.

51, rue de Belleville – 19. Tél : 01 40 34 12 95 Plus d’informations

Frenchie bar à vin : le + gastronomique

Frenchie – été là? L’un des restaurants préférés de Fooding et autres guides bohèmes modernes. Eh bien, sachez qu’ils ont un excellent bar à vin avec des spécialités locales. Les prix sont un peu trop élevés, mais que ne ferions-nous pas pour nos papilles !

6, rue du Nil – 2. Tél. : 01 40 39 96 19 www.frenchie-restaurant.com

Qui paye l’entretien de la tour Eiffel ?

Le 1er novembre 2017, la Ville de Paris, propriétaire de la Tour Eiffel, a confié à la SETE l’entretien et l’exploitation du monument dans le cadre d’une nouvelle délégation de service public pour 15 ans.

.

Où boire un verre à Paris en hiver ?

Réservez Delaville Café.

  • La belle verrière du Delaville Café à Paris Grands Boulevards.
  • Café Seine à Paris.
  • Patio Opéra à Paris.
  • Playoff Pizza Pub à Paris.
  • Les Jolies Mômes Pigalle à Paris.
  • Café Oz Denfert-Rochereau à Paris.
  • Salon Uniq à Paris.
  • Place de Clichy de Corcoran à Paris.

Quel est le meilleur vin chaud ?

On choisira un vin rouge jeune, fruité, assez ample, mais pas trop tannique. Merlot, Gamay, Syrah ou Mourvèdre sont les cépages privilégiés. Pour les appellations, des vins du Languedoc, du Sud-Ouest ou de la Vallée du Rhône conviendront particulièrement.

Quels sont les bienfaits du vin chaud ? Composé de vin et d’épices, le vin chaud est riche en vitamines, acides organiques, sels minéraux, levures, ferments et oligo-éléments nécessaires au bon équilibre de notre alimentation. En plus de nous réchauffer, le vin chaud est un véritable cocktail hivernal contre la fatigue, le rhume, la grippe et la bronchite.

Quel vin est le plus sain ? Si vous devez boire du vin, il semble évident que le vin rouge est nettement plus sain – ou moins mauvais – que le vin blanc. En d’autres termes, le vin rouge est un grand gagnant en matière de bienfaits pour la santé.

Quel vin se boit chaud ?

En été, les blancs se consomment entre 8 et 12 degrés. Parmi les plus rafraîchissants : Val de Loire, Corbières blancs et vins blancs de Corse. En revanche, la plupart des Bourguignons préfèrent des températures plus clémentes. Par exemple, le champagne peut être servi entre 8 et 10 degrés.

Quel vin suisse pour faire du vin chaud ?

Il est préférable de choisir un vin rouge jeune (Pinot Noir, Merlot ou Gamay) ou un vin blanc moelleux et demi-sec (Pinot Gris, Sylvaner ou Riesling). Notre assemblage BIB Gamaret-Gamay ou notre Gamay Belles Filles, par exemple, répondent parfaitement à ces critères.

Comment enlever l’amertume du vin chaud ? Enfin, le sucre ou le miel sont utilisés pour contrebalancer l’acidité et l’amertume du vin. Pour Noël, nous vous conseillons de préparer à l’avance le mélange d’épices pour vin chaud. Dans ce cas, utilisez du sucre au lieu du miel et du zeste d’orange au lieu de fruits entiers.

Quel vin suisse pour vin chaud ?

Le vin de table ou le vin domestique de la région viticole suisse est plus que suffisant. Les vins rouges jeunes tels que Zweigelt, Trollinger, Dornfelder et Lemberger sont l’accord parfait. Même le pinot noir, le merlot ou le montepulciano peuvent tout à fait convenir à l’élaboration d’un délicieux vin chaud.

Quel type de vin est utilisé pour faire du vin chaud ? Un vin de milieu de gamme de qualité sera parfait. On choisira un vin rouge jeune, fruité, assez ample, mais pas trop tannique. Merlot, Gamay, Syrah ou Mourvèdre sont les cépages privilégiés. Pour les appellations, des vins du Languedoc, du Sud-Ouest ou de la Vallée du Rhône conviendront particulièrement.

Quel alcool dans le vin chaud ?

Il contient en moyenne environ 7 à 14,5% d’alcool. Très doux et souvent absorbé rapidement en raison de sa chaleur, il y a donc un effet d’accélération. Cependant, si vous ne consommez pas d’alcool, sachez qu’il existe des recettes qui permettent de faire soi-même son vin chaud sans alcool !

Qu’est-ce que l’alcool dans le vin ? L’alcool du vin, ou éthanol, a une fonction principale : il agit un peu comme un agent nettoyant. Tous les vins contiennent de l’éthanol (sauf certaines boissons gazeuses), entre 12,5 % pour les champagnes et 16 % pour les vins secs les plus alcoolisés.

Le vin chaud est-il mis en bouteille ? Socialement source d’une douce sensation de réchauffement, le vin chaud peut néanmoins très vite provoquer des vertiges. Avec sa teneur en alcool de 12 à 13 %, deux ou trois verres suffisent pour que le taux d’alcoolémie augmente fortement. Le vin chaud est le plus souvent préparé avec du vin rouge, mais le vin blanc n’est pas non plus exclu.

Où aller pour se faire draguer ?

Le dîner entre amis, le lieu incontournable des rencontres amoureuses Selon un sondage de Meetic Metro Opinion Way, 42% des Français estiment que le meilleur endroit pour se retrouver est un dîner entre amis. Le partenaire idéal serait donc à table…

Quel endroit pour un premier date ?

Le premier rendez-vous sportif est un bon moyen de briser la glace si vous ne connaissez pas votre partenaire : patinoire, randonnée, karting, vélo… Retour en enfance : carnaval, parc d’attractions… Ateliers cuisine : ou comment faire d’une pierre deux coups.

Où se rencontrer pour la première fois ? Offrir un café ou une exposition pour la première fois, c’est laisser la porte ouverte si on s’ennuie sans les déranger. Demandez une fausse soirée en amoureux, ce sera le moment d’annuler si vous venez de rencontrer l’homme de votre vie.

Comment boire pendant la canicule ?

Froide, tiède ou chaude : boire de l’eau, c’est important ! Vous pouvez donc boire du thé chaud, même en pleine canicule. Votre corps commencera à transpirer, abaissant ainsi la température de votre corps. Vous pouvez donc prendre de la tisane dans la journée, mais attention à ne pas en abuser.

Comment boire sous la chaleur ? Buvez régulièrement, de préférence de l’eau. Il ne doit pas être congelé, car vous arrêtez de boire plus rapidement lorsque le liquide est très froid. Les jus de fruits et autres boissons sucrées sont déconseillés car ils satisfont les envies de sucre, mais masquent le besoin d’hydratation.

Quelle quantité d’eau boire pendant une canicule ? Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l’université d’Aix-Marseille, conseille de boire au moins deux litres d’eau par jour et un litre d’eau supplémentaire par heure « exposé à la chaleur ». Il est préférable de le consommer en petites quantités tout au long de la journée.

Comment rester hydraté pendant une canicule ? Il est également recommandé de boire plus lorsque vous avez de la fièvre. Il est recommandé de boire environ 1,5 litre d’eau par jour. Celle-ci vient en complément de l’eau apportée par les aliments : laitages, fruits et légumes… En moyenne, ils fournissent entre un demi et un litre d’eau.