Selon une étude commandée par l’Office fédéral de la communication (OFCOM), les médias en ligne ont désormais une plus grande influence sur la formation de l’opinion que la télévision. La presse écrite occupe la dernière place.

Selon une étude de l’institut Publicom présentée mardi, en 2021, le déclin du rôle de l’imprimé dans la formation de l’opinion a même dépassé les réseaux sociaux. Les médias en ligne pèsent le plus (29%), devant la télévision (24%), la radio (18%), les réseaux sociaux (15%) et la presse (14%).

Ce passage à Internet se produit dans les marques de médias elles-mêmes, et en particulier de nombreux titres régionaux sont de plus en plus utilisés en ligne plutôt qu’en version imprimée.

La plupart des plus grandes marques nationales ou régionales ont connu une baisse d’impact public en 2021. Cette baisse est moins prononcée en Suisse alémanique (-4% pour SRF1, « 20 Minutes » et Radio SRF) qu’en Suisse romande, où l’enquête montre une baisse de 8 % pour des marques telles que RTS1, 20 Minutes et la radio La 1ère.

L’étude a jugé cette évolution « globalement satisfaisante » pour la diversité des opinions. Selon l’étude Media Monitoring Switzerland 2021, qui en est à sa cinquième édition, parallèlement à la perte d’importance des plus grands médias au profit des plus petits, les conditions d’une formation durable de l’opinion dans la population sont réunies.

Outre le boom d’Internet, l’étude montre que la consommation des médias dans son ensemble reste importante en Suisse, même si elle a diminué par rapport à 2020, année du début de la pandémie. Les valeurs à cet égard sont encore plus élevées que dans les années précédant l’apparition du coronavirus.

À Lire  Centre de services scolaire de la Côte-du-Sud - Lancement des programmes de formation professionnelle (ATE) au Centre de formation professionnelle de l'Envolée

Cependant, l’étude montre une nouvelle augmentation de l’âge de l’audience de nombreuses marques médiatiques établies. La télévision et la RSS sont particulièrement concernées par ce phénomène. Les réseaux sociaux, et Instagram en particulier, retrouvent les faveurs d’un public jeune, notamment en Suisse hispanique.

Pour la Confédération, la formation durable de l’opinion publique est essentielle au fonctionnement de la démocratie. Les médias jouent un rôle essentiel en tant que plate-forme de contenu et d’opinion.

L’étude a documenté l’équilibre des pouvoirs et l’interdépendance entrepreneuriale sur le marché des médias et a examiné, entre autres, 172 marques médias suisses et 10 groupes. Il s’appuie également sur une enquête en ligne auprès de 4 700 personnes et sur des études sectorielles.