La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

La plupart des compagnies d’assurance proposent des garanties automobiles spécifiques pour les jeunes conducteurs. Considérés comme un risque, les jeunes conducteurs paient des primes d’assurance automobile plus chères que les autres automobilistes. Pourquoi une surprime est-elle attribuée aux nouveaux titulaires de permis et comment réduire sa prime d’assurance auto ? Éléments de réponse.

Pourquoi l’assurance jeune conducteur coûte plus cher ?

Les assureurs fixent leurs tarifs d’assurance automobile en fonction du risque. Sur ce principe, il y a un coût plus élevé pour l’assurance jeune conducteur. En effet, le manque de maturité des jeunes conducteurs dans la conduite augmente les risques d’accidents de la route et de dégâts matériels.

Les chiffres de la sécurité routière montrent un nombre plus élevé de sinistres chez les jeunes conducteurs. Par conséquent, le nombre de réclamations donnant lieu à indemnisation est plus élevé. C’est dans cette optique que les compagnies d’assurance automobile fixent des tarifs plus chers pour les jeunes conducteurs afin de mesurer ce risque, à savoir 50% la deuxième et enfin 25% la troisième année.

A noter que les assureurs utilisent également la surprime pour les automobilistes responsables de sinistres répétés, basée notamment sur la prime.

Le prix de l’assurance auto jeune conducteur varie en premier lieu selon la formule choisie :

Comment réduire le prix de son assurance jeune conducteur ?

L’assurance automobile reste obligatoire pour tout propriétaire de véhicule terrestre à moteur. En conséquence, tout automobiliste doit souscrire au moins un contrat auto avec une formule d’assurance responsabilité civile. Bien que moins onéreuse, la formule au tiers ne vous confère une responsabilité civile qu’en cas de dommages causés à autrui. Si vous endommagez votre véhicule, vous ne recevrez aucune indemnisation. De ce fait, mieux vaut choisir une formule voiture plus complète quand on est jeune conducteur. Alors, comment faire baisser le prix de son assurance auto jeune conducteur ?

À Lire  Assurance générale des entreprises : 4 assureurs, 5 produits

Il existe différentes solutions pour réduire le prix d’apport de votre voiture :

>> SERVICE : Cliquez ici pour comparer les contrats d’assurance de votre voiture

FAQ de l’assurance auto jeune conducteur

Vous souhaitez assurer votre premier véhicule ? Voici les réponses à vos questions sur l’assurance auto, ses tarifs et ses conditions.

Quel est le prix d’une assurance voiture pour un jeune conducteur ?

Le prix moyen d’une assurance auto peut varier selon la formule choisie (responsabilité civile ou tous risques) avec une fourchette moyenne d’au moins 400 euros par an pouvant aller jusqu’à 650 euros.

Comment fonctionne le bonus jeune conducteur ?

Le coefficient bonus malus est le système qui permet aux assureurs d’ajuster le prix de l’assurance auto en fonction du profil de l’assuré. La première année, les jeunes conducteurs malus bénéficient d’un bonus égal à 1. Au bout d’un an, si le jeune conducteur n’enregistre aucun sinistre, il bénéficie d’une décote de 5 % et affiche alors un coefficient de 0,95.

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide