Publié le 24 janvier 2023, 11h13. Mis à jour le 24 janvier 2023 à 11h31

Avec l’accélération de la transformation numérique des entreprises et la démocratisation du travail à distance, les outils numériques sont de plus en plus adoptés. Pour accompagner et inciter les utilisateurs à prendre en main leur propre développement de compétences et de carrière, le digital learning et toutes les nouveautés qu’il apporte permettent de créer des parcours de formation individualisés.

Une grande tendance de la formation en 2023 sera basée sur le « blended learning » – un modèle qui combine l’apprentissage à distance et l’apprentissage en présentiel.

Cela permet d’alterner des phases où le salarié acquiert une compréhension des matières enseignées en ligne, et des périodes de partage d’expériences avec des spécialistes et d’autres apprenants. Ainsi, ce qui distingue une approche de blended learning du e-learning est principalement l’intégration de la formation en présentiel et la dimension interactive qu’elle apporte.

Le microlearning, une forme d’apprentissage à distance, est également de plus en plus populaire. Accessibles sur smartphone, ces formats d’apprentissage très courts de trois à cinq minutes peuvent être utilisés avant l’apogée de l’apprentissage pour pratiquer le geste, explorer des concepts et ancrer la mémoire en aval. Le microlearning offre également à l’apprenant la possibilité de revenir à l’élément requis quand il le souhaite. Le salarié peut ainsi préparer son propre plan de formation. Cependant, il est recommandé de terminer les cours dans un délai de un à six mois afin qu’il puisse construire ses connaissances et relier les informations.

À Lire  Les enseignants font leurs premiers pas avec la formation du réseau Canopé

L’intelligence artificielle pour améliorer l’expérience des employés

Autre tendance : l’intelligence artificielle (IA). Cette technologie permet à l’apprenant de personnaliser le parcours de formation. En effet, le système s’améliore au fur et à mesure de la formation. En conséquence, il peut faire des recommandations basées sur les données collectées. Outre la pertinence des contenus dispensés, l’IA permet également d’adapter le cours au rythme de l’apprenant. Pour développer la carrière de ses 1 200 collaborateurs, le groupe Alstom utilise un outil basé sur l’intelligence artificielle qui fournit des recommandations d’évolution internes liées à leurs compétences individuelles.

En termes simples, cette approche aide les RH à aligner les compétences, les projets individuels et les priorités stratégiques de l’entreprise. En personnalisant le parcours professionnel des collaborateurs et en permettant à chacun de devenir acteur de sa propre carrière, il se sent soutenu et valorisé.