CONDUITE – Selon le magazine 60 Millions de consommateurs, le surcoût pourrait atteindre 500 euros.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est au centre d’une nouvelle polémique, selon une enquête auprès de 60 millions de consommateurs publiée vendredi dernier. Certaines auto-écoles ont été accusées de gonfler leurs prix lorsque les clients utilisent leur CPF pour financer leur permis de conduire. Une augmentation qui pourrait atteindre 500 euros…

Une femme témoigne auprès de l’association de la mésaventure qui lui est arrivée à Saint-Mandé (Val-de-Marne) : « Avec ma cagnotte CPF de 1 860 euros, j’ai voulu m’inscrire dans une auto-école près de chez moi (…). Mais j’ai constaté que l’auto-école facture un supplément de 520 euros si vous payez en crédits CPF ! Lorsqu’elle a demandé des explications au gérant, ce dernier a répondu d’un ton bourru qu’il « ne voulait pas [lui] donner un cours de comptabilité » et a coupé la communication.

Libres d’appliquer leurs tarifs

Le magazine 60 Millions de consommateurs a trouvé au moins deux autres auto-écoles qui pratiqueraient la même hausse de prix en payant via le compte personnel de formation. « Contrairement à un étudiant standard, qui paie toutes les heures de formation prévues dans son forfait, un étudiant du CPF ne paie que les séances réalisées. S’il obtient son permis de conduire avant la fin de la journée, c’est un problème pour nous », a déclaré (…)

VIDEO – FEMME ACTUELLE – Comment déjouer les arnaques sur internet ?

À Lire  5 conseils pour une rentrée verte

Annonce téléphonique : « La Palme d’Or va au compte CPF »… Nos lecteurs sont à bout de nerfs Toulouse : le réseau permet aux sans-papiers d’obtenir le Code de la route sans le passer Permis de conduire : la France pas au top !