Gage d’un savoir-faire culinaire et d’un savoir-faire inégalé, la troisième étoile a été le Saint Graal absolu pour de nombreux chefs. Centres rénovés ou incontournables, voici les 3 meilleures adresses de Paris qui ravissent les sens au quotidien.

Epicure 

On n’a plus besoin de vous présenter Epicure, la table gastronomique de l’hôtel Le Bristol à Paris. La puissance du maître Eric Frechon, le lieu trône au milieu du palais, dans un restaurant de style Louis XVI au mobilier, aux parterres fleuris, face au jardin en bois. Obtenant sa troisième étoile en 2009, le chef célèbre ici le meilleur de la cuisine française avec d’excellents produits et ingrédients. Un niveau de gastronomie sensée qui soutient les petits producteurs et les meilleurs produits du terroir, la carte est lancée grâce à la pêche de Vendée, les fruits et légumes du Lot-et-Garonne, le poulet de Bresse de la ferme La Gayote ou encore le pain maison fabriqué sur place . à l’épicerie. Anthologie des plats signatures qui ont fait la renommée du lieu, on y déguste le caviar de Sologne qui cache une ligne de pommes de terre rattes fumées au haddock au sarrasin épais ; homard bleu grillé au charbon de bois servi avec oignons verts et tomates aux 10 épices ; poularde au vin jaune aux écrevisses et truffe noire ; un plateau de fromages haut de gamme ou encore des pâtisseries gourmandes aux condiments de fruits et macarons. Le tout accompagné d’excellents millésimes comme le Chardonnay 2017 de la Maison Boiteau ou le Chante-Alouette 2018. Réserver ici

À Lire  Concours du Meilleur Sommelier du Monde 2023 : comment...

Plénitude 

Alors que la lumière orange de fin de journée illumine le Pont Neuf, Plénitude accueille ses premiers visiteurs. La table gastronomique d’Arnaud Donckele, installée au premier étage de l’hôtel Cheval Blanc, qui a réussi à décrocher trois étoiles un an après son lancement. Il est connu pour son travail assidu sur les sauces et ces recettes aux mille saveurs, qui dirige le projet d’été à La Vague d’Or à Saint-Tropez, proposant un menu Symphonie en 6 étapes.Tourner selon la saison et la passion de l’époque , on y trouve des huîtres au champagne, du seigle à l’herbe, des gambas à la tomate et à la main de bouddha, du turbot au caviar… En fin de repas, une sélection de fromages cueillis à la main dans un récipient séparé avant de déguster le gâteau Maxime Frédéric , toutes plus délicieuses les unes que les autres. Riche d’archives qui contiennent 1600 documents, provenant de 22 pays différents, l’établissement comprend également un fumoir pouvant accueillir 8 personnes et pouvant être transformé en intimité. A réserver ici