Le sapin de Noël ne doit pas échapper à l’inflation. Selon l’association française du sapin de Noël naturel, il devrait être 5 à 10 % plus cher que l’an dernier, en raison de la hausse des prix des transports et des matières premières.

À Lire  Publicis Consulting pour Castorama - "Réveillez le castor en vous"