Emmanuel Macron a annoncé jeudi que l’accès aux préservatifs sera gratuit en pharmacie pour les jeunes de 18 à 25 ans à partir du 1er janvier. « En pharmacie, les préservatifs seront gratuits pour les 18/25 ans. Cela débutera le 1er janvier. C’est une petite révolution dans la prévention », a déclaré le président lors d’une séance du Conseil national de la refondation (Cnr) consacrée à santé des jeunes à Fontaine-le-Comte près de Poitiers (Vienne).

Depuis le 10 décembre 2018, les préservatifs sont remboursés par la Sécurité sociale sur prescription d’un médecin ou d’une sage-femme, un outil de plus pour lutter contre le sida et les infections sexuellement transmissibles. La disposition concerne la livraison de boîtes de 6, 12 ou 24 préservatifs aux pharmacies, a alors détaillé le ministère de la Santé.

Deux marques de préservatifs masculins, « Eden » et « Get Covered! » », sont actuellement pris en charge à hauteur de 60 % par l’assurance maladie, les 40 % restants étant pris en charge par une complémentaire santé pour les titulaires. Plus généralement, Macron a estimé que « sur la santé sexuelle » des jeunes « on a un vrai argument ».

Il a évoqué notamment la vaccination des adolescents – filles et garçons – contre les infections à papillomavirus, liées à l’apparition de différents types de cancers. « C’est un énorme travail d’information. Il faut le ramener à l’école, il faut le multiplier et on va faire cet investissement », a-t-il plaidé. « Je n’exclus pas qu’on aille vers la vaccination obligatoire quand tout cela sera installé et qu’on avoir les bonnes recommandations scientifiques », a-t-il insisté.

À Lire  Santé - Augmenter la mémoire - Extrait Télématine en streaming