30 ans après la naissance du permis à points, l’industrialisation de la répression des pistes cyclables bat son plein : 14,6 millions de points ont été supprimés l’an dernier. Une goutte d’eau sur les 240 millions de points perdus depuis 1992. Grâce aux radars automatiques nés fin 2003, ils ont aussi permis d’ajouter des milliards d’euros de recettes !

Après avoir longtemps lutté contre ce racket organisé, qui est une véritable machine à produire des conducteurs sans permis, La Ligue de Défense des Conducteurs présente l’assurance « Ma Protection Permis de Conduire » : « Prise en charge d’une formation pour récupérer des points, . des conseils, une partie de la prise en charge des frais de justice… : pour cette couverture inédite et hors normes inventée par trois de nos sympathisants, notre association a négocié un tarif unique de 5 euros par an », précise-t-il.

« My Driver’s License Protection » a été créé par trois personnes de la Drivers Defence League.

Pour les courtiers d’assurance Bertrand Degrémont, Jeff Dray et Gérard Lenepveu, il s’agissait d’offrir aux gens la parfaite couverture permis de conduire. « Nous connaissons depuis longtemps la problématique du LDC et du contrôle routier automatisé, nous sommes dans la phase », a expliqué Jeff Dray. Nous soulevons également l’inquiétude des automobilistes : avec la multiplication des radars, il est devenu quasiment impossible de passer entre les mailles du filet ! Nous avons voulu répondre à ce stress avec la « Protection de mon permis de conduire. »

« C’est un véritable outil de prévention vers lequel les automobilistes et motards peuvent se tourner s’ils perdent des points, doivent suivre un cours de récupération de points, ont besoin de conseils juridiques, participent aux frais de justice… et même en cas de vol de plaques », explique Nathalie Troussard, de la Drivers’ Defense League. secrétaire général. Cette assurance nous permettra de prendre le volant de notre voiture plus sereinement, car en protégeant nos pointes nous protégeons aussi notre liberté de mouvement ».

À Lire  Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement s'engage dans la bataille pour le plein emploi

« Comme notre association 100% indépendante ne souhaitait pas établir de lien commercial avec « Ma Protection Permis de Conduire », nous avons soutenu les intérêts des chauffeurs, en négociant une cotisation très faible. Mission accomplie, avec une faible cotisation annuelle de 5 euros. Non voire l’équivalent d’une demi-baguette tous les mois… « Actuellement face au niveau de répression, un filet de sécurité, conjugué aux actions de l’association, peut être des plus utiles pour tous les conducteurs responsables et surtout pour les grands. rollers, souligne Nathalie Troussard. Comme on le sait, ce sont eux qui subiront les points répétés et, in fine, la perte de la licence ». Au pire, retrait ou suspension qui signifie chômage ou perte d’activité : on estime qu’un conducteur sur trois qui perd son permis perd alors son activité ! »

Cette année 2022, le permis de conduire en pointillé « fête » ses trente ans :

✓ Pour rappel, sur la seule année 2021, 14,6 millions de points ont disparu de nos permis de conduire (240 millions depuis 1992) ;

✓ Pour rappel, en plus des radars automatiques, il existe désormais 150 radars opérationnels privatisés, imparables et anonymement mêlés à la circulation, sachant qu’à terme il y en aura 400 ;

Attention tout de même : il faut avoir plus de 6 points sur son permis (ou plus de 4 points si jeune conducteur) pour souscrire cette assurance

✓ Pour rappel, l’article 10 de la nouvelle loi 3DS permet aux collectivités locales d’installer des radars (50 à venir, rien qu’à Marseille !) ;