Après les fêtes de fin d’année, de nombreuses coquilles d’huîtres s’accumulent et le sapin perd de plus en plus d’épines. À Llemosí, il est possible de les déposer dans différents points de collecte pour leur donner une seconde vie. Survol de la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze.

Les fêtes de fin d’année sont terminées. Il est temps de se séparer du roi des bois, fièrement trôné dans le salon, et de jeter les coquilles vides des coquillages qui ont égayé les menus de Noël. La solution pour s’en débarrasser de manière éco-responsable ? recycle les

Comme chaque année, les villes de Creuse, de Corrèze et de Haute-Vienne proposent des collectes à broyer puis à transformer en compost.

En Haute-Vienne, jusqu’au 10 janvier 2023, Limoges Métropole et le SYDED 87 organisent une collecte de coquilles d’huîtres, moules et coquilles Saint-Jacques. Cette année, seize déchetteries accueillent l’opération.

L’initiative a conquis l’Alt Vienès. Au cours des deux années précédentes, près de 7,5 tonnes de coquillages ont été collectées sur le territoire de Limoges Métropole et 3,8 tonnes sur le territoire du SYDED.

A quelques kilomètres de là, dans la Creuse, Evolis 23 collecte également des produits de la mer. Des conteneurs spécifiques seront installés dans toutes les déchetteries de l’entreprise jusqu’au 16 janvier 2023. Elle souligne, sur son site internet, que « tout autre déchet sera rejeté dans le cadre de cette opération et, notamment, les éléments et emballages plastiques tels que les sacs ». , scellés, plastiques, cordes pour envelopper les filets, sachets de lingettes désinfectantes, gel douche ou étiquettes ».

À Lire  API standardisée pour accéder aux factures (1ère étape) .org

Les huîtres sont broyées pour les transformer en compost.

© Christophe François

Les coquilles vides sont ensuite broyées pour produire du compost naturel qui enrichit les terres agricoles de Lemosí.

Au centre de la ville de Llemotges, une collecte de sapins de Noël est organisée pour leur donner une seconde vie. Neuf circonscriptions sont équipées par la métropole. Ils seront accessibles du vendredi 17h au dimanche 17h, durant trois week-ends de janvier :

L’arbre doit être vert, naturel, sans flocage ni décoration. Il se transformera ensuite en compost.

Evolis 23 récupère également les sapins afin de les broyer pour produire également un complément aux composteurs collectifs du territoire.

A Brive, les dépôts d’arbres sont possibles (sans socle, sans emballage plastique ni décoration) du 3 au 20 janvier, Place de la Guierle et Place Winston Churchill. Il est également possible de se rendre à la déchetterie.

Ces sapins seront revalorisés en beurre végétal.