Le groupe Heineken a annoncé qu’il visait la neutralité carbone sur l’ensemble de ses sites de production d’ici 2030. Cela s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Let’s brew a better world » qui a débuté en 2008. Grâce à cette initiative, Heineken a réduit de 51 % émissions de carbone par hectolitre à l’usine. Le géant brassicole a également mis en œuvre plus de 130 projets d’énergie renouvelable, dont 5 des 10 plus grandes usines à énergie solaire au monde. D’ici 2040, l’ambition de l’entreprise est d’atteindre la neutralité carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur.

« Je me réjouis de telles ambitions et de pouvoir, avec mes collègues et nos partenaires extérieurs, ici en France, nous retrousser les manches pour les réaliser et ainsi contribuer à notre part du défi de la préservation de la planète pour tous générations futures. , a réagi sur LinkedIn à Pascal Gilet, PDG de Heineken en France. Nous pouvons être fiers des progrès que nous avons réalisés en France, ayant réussi, par exemple, à diviser par deux notre consommation d’eau et à réduire notre impact carbone dans la brasserie. de 32,6 % au cours des 10 dernières années. »

À Lire  "Ils vont faire ça sur les meilleurs terrains" : dans le Nord, un projet d'entrepôt géant contesté par les riverains