Les golfeurs, professionnels comme amateurs, partagent souvent de riches leçons de vie le long du parcours, notamment sur la résilience… Voici celles du trou 7, sur le bien nommé Camel du mythique Albatros. A vous de trouver votre équilibre dans l’ornière !

Au Golf National, le trou 7 de l’Albatros s’appelle « Le Dromadaire » car l’architecte Hubert Chesneau s’est amusé à créer un grand nid de poule au milieu du fairway, pour compliquer davantage ce passage difficile qui emprunte un redoutable détour. les frontières. Alors tiens bon tant que tu peux !

Devenez heureux avec votre je.u

Le golf est l’un de ces rares sports où débutants et experts, petits et grands, filles et garçons peuvent jouer ensemble.

« C’est un jeu pour tout le monde, qui peut révolutionner le monde », se défend l’entraîneur Bill Owens, le fondateur du golf éducatif en France. Le contraire de « combat », étant « jeu », « si tu veux changer l’avenir de la planète, il faut faire jouer les gens ! » »

« Le ‘plus haut, plus vite, plus fort’ de la devise olympique disparaît du même coup », commente son premier ambassadeur, le Master Pro, Stéphane Bachoz : Parce qu’avec ce jeu je retrouve l’harmonie avec moi-même. Je me fais plaisir avec mon Jeu, qui me donnera inexorablement la chance d’être heureux avec moi-même et avec les autres. Nous avons donc tous les ingrédients pour donner à la planète un avenir meilleur !

Quand vous savez pouvoir compter sur vous, vous développez ce qu’on appelle la confiance en soi.

Je suis toujours un grand partisan de l’émission de Bill – même si elle remonte à vingt-cinq ans, elle est toujours d’actualité ! Quand j’ai décidé de changer de vie, de me consacrer au golf, après un cancer, j’ai changé d’état d’esprit. J’ai donc su écouter et comprendre les enseignements de Bill, prendre le club comme il me convenait, et à partir de là, tout mon Game a pu évoluer ! »

Ayez confiance en vous, vous pouvez le faire !

L’entraîneure sportive de haut niveau, Anne Le Coniat, a été victime d’un très grave accident de la circulation : « Je n’ai pas pu marcher pendant deux ans ! » Quand, à vingt-deux ans, tu passes deux ans allongé sur une planche, tu as le temps Et ce qui m’a sauvé à ce moment-là, c’est de me dire : « Il faut absolument que tu te remettes au golf ! , ma résistance à la douleur, ma patience… En fait, je n’ai eu aucun problème à être confinée. Je sais ce que c’est que d’attendre. J’accepte les courbes, les hauts et les bas.

Surtout, j’ai découvert avec cet accident que je pouvais compter sur ma volonté. Quand on sait que l’on peut compter sur soi, on développe ce qu’on appelle la confiance en soi : « Je sais que je suis capable de… ». Anne a ensuite réussi à remporter le championnat du monde avec l’équipe de France féminine !

Améliorez vos talents, projetez-vous vers l’avenir

Directeur de la communication de la ffgolf depuis 2014, Olivier Denis-Massé a le regard pétillant de quelqu’un qui apprécie les plaisirs du jeu et du 19e trou. Il voit le golf comme une école d’humilité : « Il faut toujours persévérer, continuer à travailler. un niveau et, sans entrer dans la parabole biblique des Talents, je dirais que chacun a un talent qu’il faut exploiter au maximum pour qu’il porte ses fruits.Au golf, on n’est jamais sûr d’atteindre son but. peut se dire : « je veux être index 12 à la fin de l’année », il n’y a pas de recettes miracles. Ce n’est pas parce que tu vas travailler comme un fou que tu vas y arriver. Il y a beaucoup de paramètres , des facteurs techniques, physiques et mentaux qui peuvent vous empêcher d’optimiser votre swing.Je me débrouille bien avec un club de golf (Olivier a un indice de 6), d’accord, mais bon, il y a toujours quelqu’un qui joue mieux ! l’échelle de valeur du golf il est toujours difficile de se situer.

À Lire  Rugby : Quatre Archigirls en Guadeloupe pour un deal exceptionnel

Il n’y a pas de ‘méthodo’de la réussite en golf. Le golf, c’est un parcours qui n’est jamais fini. 

C’est aussi ce qui rend le sport et le golf en particulier séduisants. Certains l’obtiennent et d’autres non, parce que certaines choses ne se connectent pas… Il n’y a pas de « méthode » pour réussir au golf. Le golf est un domaine qui ne finit jamais.

Et ce que le golf me donne avant tout, c’est de me projeter dans l’avenir et non de vivre dans le passé. A quatre-vingt-dix ans, Clint Eastwood joue toujours au golf. Récemment, lorsqu’on lui a demandé pourquoi il jouait encore, il a répondu : « J’essaie de m’améliorer.

Trouvez votre propre route

La championne Patricia Meunier-Lebouc, lauréate d’un Majeur, estime la présence à ses côtés d’un préparateur mental pour l’aider à gérer son flux d’énergie, à relativiser, indispensable à sa réussite : « Cette formatrice, j’ai eu l’opportunité de la retrouver très jeune parmi les membres de ma famille, avec ma tante, Nicole Ortis ».

Patricia explique comment ce plat d’accompagnement nutritif l’aide à atteindre ses objectifs :

« Après avoir clairement déterminé où je veux aller, je définis les étapes pour y arriver.

Ce travail préparatoire au voyage me permet, une fois dans l’action, d’utiliser au mieux mes capacités sans plus me poser de questions.

Comme sur un parcours de golf, un trou, puis un autre trou… Définir précisément ces étapes est un vrai travail. Ce travail préparatoire au voyage me permet ensuite, une fois en action, d’utiliser au mieux mes capacités sans me poser de questions, capacités que je m’assure au préalable, bien sûr, d’améliorer.

Quand j’étais en compétition, j’avais vraiment besoin de ce chemin bien balisé. J’avais aussi besoin de la sécurité d’être accompagné jusqu’au bout par mes proches. Tout cela est également important. Car une fois que tout est clair dans ma tête, je peux travailler sans restriction, en respectant à la lettre ce qui est écrit dans le plan. C’est moi qui ai lancé ce programme, qui ai élaboré le plan, je respecte ça. C’était vraiment quelque chose que je vivais de l’intérieur.

L’essentiel est de pouvoir identifier les paramètres qui sont très importants pour vous. Cela vous permet ensuite de tracer votre parcours sans revenir sur chaque défi. »

Musclez votre volonté

Frapper plusieurs seaux de balles par jour est une chose. Revenir le lendemain frapper de nouveaux seaux de balles pendant deux heures après l’école, comme Céline Boutier le faisait tous les jours étant enfant, en est une autre, beaucoup plus représentative de la volonté.

« Gardez toujours à l’esprit que votre volonté de réussir est plus importante que toute autre chose. écrit Abraham Lincoln.

La volonté implique une tension vers un objectif ; c’est cette tension interne, dirigée vers un but externe, qui met le corps en mouvement. Cette tension est une manifestation de l’élan vital. lequel est à toi

Précédemment

Votre progression dépend de votre concentration stratégique et psychologique sur le parcours, c’est pourquoi nous vous invitons à considérer chaque parcours de golf comme un parcours initiatique. Et ce voyage, nous vous proposons de le faire dans le domaine mythique du Golf National, l’Albatros, en retrouvant ici les épisodes précédents :

Épisode 1 : AHEAD – Prenez de l’élan

Épisode 2 : ATTERRISSAGE – Trouver votre mission

Épisode 3 : LE MÉRANTAIS – Trouver son élément

Épisode 4 : CHATEAUFORT — Retrouver sa force

Épisode 5 : PLEIN GAZ – Trouver votre passion

Épisode 6 : MAÏS ET COLOZA – Retrouver ses racines et ses ailes

Cet article est un résumé du livre L’Albatros voyage de vie*

Quel que soit votre niveau (de débutant à professionnel), n’hésitez pas à contacter Jean-Christophe Buchot, coach en stratégie et optimisation de la performance, pour une assistance spécifique : jcbuchot@albatros-coaching.fr