Les constats des maires ruraux en France sont alarmants. 10 millions de Français vivent dans une zone où l’accès aux soins est de moins bonne qualité que la moyenne du pays, 6 millions d’entre eux vivent à plus de 30 minutes d’un service d’urgences. Une série d’enquêtes entre 2020 et 2021 montre que la situation s’est aggravée. Concernant les médecins généralistes, dans nos deux départements des Bouches-du-Rhône, il y a peu de carence par rapport à la moyenne nationale pour 1 000 habitants.

Des généralistes qui partent à la retraite 

On est à l’équilibre : 1 900 médecins entre Aix-en-Provence et Marseille, la zone la plus fournie avec un quart de généralistes de plus que le reste du pays. Seul aspect négatif, le bassin de Saint-Martin-de-Crau est loin d’être au rendez-vous malgré la présence d’un cabinet médical. Dans le Var, Draguignan et Brignoles n’attendent chacun que 9 médecins généralistes pour atteindre la moyenne nationale. Le quart sud-est semble mieux. Mais fais attention! Ces études ne tiennent pas compte des futurs départs à la retraite des médecins qui ne seront pas remplacés et des terrains qui ne trouveront personne. Et pas seulement dans les quartiers nord de Marseille, Meyreuil – 6 000 habitants entre Aix et Marseille cherchait deux ou trois médecins généralistes pour occuper le tout nouveau pôle médical que la ville a fait décoller. Selon le maire, il y aura 270 postes de médecins à pourvoir le 13, et seulement six ont trouvé preneurs l’an dernier.

À Lire  Semaine du goût : conseils pour changer l'alimentation des enfants

Les spécialistes plus difficiles à trouver 

Le Var est dans une situation plus tendue. On déplore un petit manque de gynécologues, pédiatres et psychiatres. Les Bouches-du-Rhône présentent un bilan favorable par rapport à la moyenne nationale, avec toutefois moins de liberté pour les ophtalmologistes, gastro-entérologues et radiologues. Encore une fois, les chiffres relativement bons ne reflètent pas les longues listes d’attente que nous connaissons tous pour obtenir un rendez-vous.