Depuis le début de saison, Le Parisien propose une sélection de numéros et d’événements à ne pas manquer en Île-de-France avant chaque week-end.

L’affiche incontournable : Victor Wembanyama à fond dans le derby francilien

BASKET. En début de semaine, Vincent Collet était avec Pascal Donnadieu, portant le même polo de l’équipe de France. L’entraîneur et son adjoint ont qualifié l’équipe de France pour la Coupe du monde 2023. Ce dimanche à 19h00 (en direct sur BeINSport) à la salle omnisports Marcel-Cerdan de Levallois, ils affronteront des compagnons de route face à leur poste : le premier entraîneur Mets 92, le deuxième Nanterra. Le derby de 1992 est de retour et il sera forcément spécial. Vendu comme tous les matchs des Mets — les billets pour le match de Nancy dans quelques jours sont disponibles en quelques minutes — cette édition sera forcément spéciale. Toujours à cause du même homme : Victor Wembanyama. Le garçon prodige retrouve le club de ses débuts. Comptez dessus pour être une soirée.

L’évènement à ne pas manquer : du rugby spectacle à Paris La Défense Arena

RUGBY A 7. Courses, essais, coups spectaculaires… Si vous êtes amateur de rugby aérien et vivant, vous devriez passer un bon moment au SuperSevens à la Paris Défense Arena samedi. C’est la grande finale du Championnat de France de Rugby Professionnel à 7. Après trois phases qualificatives cet été en province, il ne reste plus que huit équipes, dont deux clubs franciliens le Stade Français et le Racing 92. Aux Barbares français, Les tenants du titre Parisiens ne seront pas favoris pour leur quart de finale, mais ils pourront compter sur l’ancien capitaine de France 7 Terry Bouhraou.

Attention au duel de « fils » lors de ce match entre Mathis Galthié, fils de l’entraîneur qui joue avec Babaas, et Kelyan Giroud, fils du directeur de jeu des Bleus Thibault Giroud. Le Racing, qui affronte Bordeaux-Bègles en quart de finale, présente une équipe expérimentée avec des joueurs rompus au Top 14, dont Antoine Gibert, Olivier Klemenczak ou le propulseur anglais Christian Wade. La compétition sera suivie d’une soirée avec DJ.

Le duel du vendredi : la Proligue retient son souffle

HANDBALL. L’actualité de ce début de week-end se passe à nouveau dans le lobby Elite, avec un match à distance entre équipes de la région. Lors de la dernière journée, Pontault-Combault, dernier club professionnel invaincu, est tombé à Sarrebourg. Les Pontellois ont ainsi été rejoints en tête de tableau par Tremblay, entraîné par Chérif Hamani, transfuge de Pontault durant la saison. Les deux leaders franciliens jouent à domicile ce vendredi et en même temps (20h30) : Tremblay reçoit Massy (11e), encore capable de faire des étincelles, tandis que Pontault reçoit Frontignan (4e), qui a fait une amélioration surprenante.

À Lire  Sobriété : à quoi s'attendre pour les vacances d'hiver ?

En Starligue, le PSG (toujours sans Nikola Karabatic) se déplace à Chartres ce vendredi (11). Une probable victoire d’Elohim Prandi (qui vient de prolonger son prêt jusqu’en 2026) placera les champions de France en tête du tableau, en attendant les résultats des deux autres co-leaders, Nantes et Montpellier, qui jouent ce samedi. Enfin, Ivry (14e) ne doit pas manquer à domicile face à Nîmes (8e), tandis que Créteil (13e) sera à Cesson-Rennes (4e) lundi.

En attendant la neige : Paris fait du ski sur une station flottante

SPORTS D’HIVER. « Paris fait du ski » s’installe sur le Concorde Atlantique, l’un des plus grands bateaux de Paris, pour que vous puissiez vivre vos vacances à la montagne en moins d’une heure. Du mercredi jusqu’à ce dimanche, dans l’esprit de la montagne, le village dévoile des activités gratuites pour s’initier aux sports d’hiver. Imaginez le curling, le biathlon ou encore le snowboard depuis la Seine… C’est possible grâce à cette expérience insolite. Le rendez-vous a lieu du côté du 7e arrondissement, quai Anatole France, entre le musée d’Orsay et l’Assemblée nationale.

L’événement « Paris Fait du Ski », co-organisé par la Société LBA, Déplacer des Montagnes et Concorde Atlantique, présente gratuitement les sports d’hiver et vous invite à plonger « comme à la montagne » avec les monuments des Parisiens du Contexte. Au programme : curling, biathlon, simulateurs de snowboard et la descente du championnat du monde Méribel-Courchevel 2023, un dôme de divertissement visuel et sonore à 180°. Au programme également : un DJ set, des cabanes gourmandes et… un restaurant d’altitude.

————————————————– ————————————————– ————————————————– —-

BASKET. Betclic Elite (Jour 9). Roanne – PARIS (dimanche, 15h15) ; BOULOGNE-LEVALLOIS – NANTERRE (dimanche, 19h, Halle des Sports Marcel-Cerdan à Levallois). National 1 (Jour 9), Groupe A : Les Sables – RUEIL (samedi, 20h). Groupe B : Lyon SO – CERGY-PONTOISE (vendredi, 20h00).

HANDBALL. Starligue (Jour 10) : IVRY – Nîmes (vendredi, 20h30, Gymnase Auguste Delaune) ; Chartres – PSG (vendredi, 20h). Proligue (Jour 8) : TREMBLAY – MASSY (vendredi, 20h30, salle des sports) ; PONTAULT-COMBAULT – Frontignan (vendredi, 20h30, Espace Roger-Boisramé).

HOCKEY SUR GLACE. Ligue Magnus (Jour 17). Bordeaux – CERGY-PONTOISE (vendredi 20h15).

LE RUGBY. Pro D2 (Jour 11) : MASSY v Biarritz (vendredi, 19h00, Stade Jules-Ladoumègue). National (10e journée) : Bourg-en-Bresse – SURESNES (vendredi, 19h30). Rugby 7 SuperSevens : Ouverture des portes à Paris La Défense Arena à 12h30 Quarts de finale à partir de 13h30. Demi-finale à partir de 16h50 Finale à 20h.

VOLLEY-BALL. Ligue A (Jour 9). Sète – PLESSIS-ROBINSON (dimanche, 16h30). Ligue A Féminine (Jour 4) : Marcq-en-Baroeul – LEVALLOIS (samedi, 20h) ; Mulhouse – STADE FRANCAIS PARIS SAINT-CLOUD (samedi, 20h00).