Sur fond de guerre en Ukraine, de tensions géopolitiques en Asie entre les Etats-Unis et la Chine et de crise économique, le marché financier traverse une période compliquée depuis le début de l’année. Ce bouleversement touche presque tous les secteurs, sauf indirectement le logement. Pour SCPI, l’année 2022 est placée sous le signe du rebond et de la performance.

Sauf rares exceptions, les prix de l’immobilier sont toujours à la hausse, sous l’effet de l’inflation, de la spéculation et de la rareté des terrains à bâtir. Pour les particuliers ou les entreprises, investir dans les pierres est un excellent moyen de faire fructifier son argent. Cependant, cet investissement n’est pas donné à tout le monde : le ticket d’entrée pour l’immobilier direct s’élève à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Les sociétés d’investissement immobilier remédient à cette injustice, en permettant aux particuliers d’acquérir des parts dans un ou plusieurs immeubles. Cette disposition est évidemment intéressante.

Découvrez notre sélection de SCPI

Une collecte proche du record de 2019

Pour les investisseurs particuliers, les SCPI offrent plus de garanties que les autres placements indiciels des marchés financiers – actions, ETF et autres dérivés – et les crypto-monnaies. Leur choix se porte alors naturellement sur ce véhicule d’investissement qui leur donne accès à une diversité de biens immobiliers. Selon les analystes, les épargnants privilégient aussi indirectement l’immobilier en raison de ses performances. Les rendements des SCI sont plus impressionnants que ceux du Livret A ou des fonds d’assurance-vie en euros par exemple.

À Lire  En matière financière aussi, les employeurs peinent à recruter

Cet avantage est décisif en période de forte inflation comme en 2022. Depuis janvier, les prix à la consommation ont augmenté de 6,2 % selon les calculs de l’Insee. En fait, les statistiques « pierre de papier » depuis le début de l’année n’ont rien d’étonnant. Les SCI ont enregistré une collecte nette de 7,5 milliards d’euros entre janvier et septembre. Ce chiffre est impressionnant, sachant que le record de collecte pour ce média est de plus d’un an à partir de 2019. A cette époque, le véhicule phare des « batu kertas » a récolté 7,9 milliards d’euros. Sauf catastrophe, l’exercice 2022 s’annonce historique pour cet investissement.

Des rendements attrayants et une diversité appréciée

Important : le taux de distribution moyen des SCI depuis le début de l’année s’élèvera à 4,26%,

Le niveau est pratiquement stable par rapport au niveau de 4,2% enregistré en 2021. La Plateforme estime toutefois que le rendement des « pierres à papier » devrait atteindre 4,5% sur l’ensemble de l’exercice 2022. Cette projection repose sur le fait que le les paiements du dernier trimestre sont toujours augmentés par les managers .

La vitesse de distribution moyenne de la pierre à papier masque la différence de performances selon le type de SCPI.

Pour les entreprises spécialisées dans l’immobilier logistique, la performance moyenne des trois premiers trimestres est de 5,4 %. Elle est suivie de près par les SCPI diversifiées, dont le DT annualisé est de 5,2 %. Le trading a clôturé le podium avec un rendement moyen de 4,6 %.

Découvrez notre sélection de SCPI