De nouvelles disciplines voient régulièrement le jour. Certaines persistent dans le temps, tandis que d’autres disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues, ou sont pratiquées de manière ultra-confidentielle.

C’est le cas de celui qui nous intéresse ici, probablement connu uniquement de ses followers bien qu’existant depuis plusieurs années – comme nous venons de le repérer, nous avons souhaité partager cette découverte avec vous. 🇧🇷 Rares sont ceux qui se livrent à une ironie extrême. Il faut dire que son concept est pour le moins atypique puisqu’il s’agit de repasser… dans des conditions sportives extrêmes.

Dites-vous : vous qui défroissez judicieusement vos chemises, jupes, pantalons, robes, caleçons et caleçons jusqu’aux plus minutieux avec votre fer à repasser dans votre salon, votre cuisine, votre buanderie, voire votre sous-sol ou votre garage, eh bien, vous sommes de petits joueurs – ne vous inquiétez pas, nous aussi.

Pour faire partie du club très fermé des adeptes du repassage extrême, il faut emmener sa table et son fer à repasser dans les endroits les plus improbables. Au sommet d’une montagne après une montée raide – Big ou Small Ball ne compte pas – au fond d’une forêt après une longue marche, dans les abysses d’une mer lointaine – l’option masque et tuba n’est pas valable – etc. Une autre possibilité est de repasser des vêtements tout en pratiquant une activité sportive. Ski, surf, rafting, ULM, canoë, voire parachutisme… Avec un peu d’imagination, tout est possible. Sachez qu’il y a même des concours.

C’est un dénommé Phil Shaw – surnommé « Steam », c’est-à-dire « vapeur » – qui serait à l’origine de cette pratique. Comme ? Un soir, alors qu’il rentrait du travail, il a été surpris par la pile de vêtements qui attendaient d’être repassés. Comme il voulait faire de l’escalade et n’avait pas l’intention de se priver de ce petit plaisir, il a tout mis en œuvre pour l’escapade, histoire de concilier l’utile à l’agréable.

À Lire  Quels muscles font travailler les pompes et comment les faites-vous correctement ?

Désormais, vous pouvez parler avec une extrême ironie aux personnes qui vous entourent lorsqu’elles utilisent l’excuse d’une séance de sport pour éviter les tâches ménagères. Vous finirez par convaincre Monsieur (pas de sexisme, hein, mais il faut être réaliste) en lui expliquant que la devise olympique « citius, altius, fortius » signifie en fait « plus vite, plus haut, plus de fer ». Alors, à vos chemises, préparez-vous, partez !