Lisez tous les articles premium avec votre abonnement numérique

Les biologistes médicaux annoncent une grève dure de trois jours à partir de lundi prochain avec l’objectif de désorganiser le système de soins

Ce sont des centaines de milliers d’actions qui ne seront pas exécutées. Engagées depuis plus d’un mois dans le blocage du gouvernement sur le plan de 250 millions d’euros imposé au budget de la Sécurité sociale, les organismes de biologie santé ont annoncé la fermeture générale de trois jours de leurs laboratoires du lundi 14 novembre au mercredi 16 inclus. Un mouvement qui s’annonce populaire dans la région, avec des réseaux privés de membres de l’Alliance de biologie médicale (Biogroup, Cerba, Eurofins, Inovie, Synlab) est au coeur du mouvement lundi soir à l’issue d’une rencontre avec Thomas Fatôme , le directeur général du Cnam et des représentants de la biologie libre

Comment accéder à cet article ?

À Lire  Deux mouvements doux pour mettre bébé au lit sans le réveiller