C’est un secteur économique qui a explosé ces dernières années : celui de la protection périodique durable, pour remplacer les tampons et serviettes jetables pendant les menstruations. L’entreprise sarthoise La Week’Up est déjà présente sur ce marché très vivant avec des coupes menstruelles et des serviettes hygiéniques lavables.

Fabrication choletaise, bientôt sarthoise

continue de se développer avec le lancement d’une gamme de culottes menstruelles, des sous-vêtements dans lesquels une protection est intégrée.

« A l’entrejambe il y a un empiècement en coton et un tissu imperméable, ce qui permet de porter la protection directement dans la culotte », explique Corinne Boulay, fondatrice et directrice de La Week’Up. « C’est un sous-vêtement qu’on n’a pas forcément besoin de changer dans la journée. C’est ce qui le rend pratique et très apprécié des femmes, et surtout des jeunes filles ».

Quatre modèles en coton certifié biologique sont proposés, à des prix démarrant à 35,90 euros pour des slips d’une durée de vie de 4 à 5 ans. La production se déroule actuellement près de Cholet. Il sera prochainement transféré dans la Sarthe, au sein de l’usine Plastigom

de Champagné avec qui La Week’Up collabore déjà pour ses serviettes hygiéniques lavables

À Lire  Bac 2022 : 4 meilleurs conseils avant de se mettre en forme ! - MCETV