La Roche-sur-Yon : bientôt habiter la première maison du quartier de Pont-Morineau

Abandonnée depuis 2016, l’ancienne maison du quartier Pont-Morineau sera reconvertie en maisons pour les propriétaires. Les travaux débuteront au premier semestre 2023.

Écrit par Lucile Akrich

Publié le 29 août 22 à 6:50

Cet immeuble bleu pâle de la famille Salengro, à deux pas du Pentagone, est vide depuis six ans.

« Dent vide » dans le centre-ville où divers projets privés ont été rejetés ces dernières années par la municipalité.

Mais l’année prochaine, le bâtiment pourrait être démoli et transformé en maisons. Confié par la Ville de La Roche-sur-Yon à l’aménagement d’Oryon en 2020, le dossier est en voie de finalisation.

Nous préparons toujours un avant-projet, mais nous espérons déposer un permis de construire avant la fin de l’année, afin que les travaux puissent débuter début 2023.

Sept appartements

Sept appartements

Pour cette opération foncière « difficile à équilibrer » au regard de l’ampleur des travaux (démolition, désamiantage) et du prix modique, Oryon a reçu une aide financière de l’Etat de 167 985 € dans le cadre du projet français. valorisation et « un fonds pour le recyclage des friches industrielles. »

Dans cette zone de 911 m2 le projet, présenté aux riverains au cours de la dernière année, prévoit de démolir l’existant avant de désamianter le site. Le nouveau bâtiment sera reconstruit, à la même hauteur que les maisons des deux côtés. Il y aura six maisons neuves et une maison rénovée : deux T2, deux T3, deux T4 avec garage et un T4 rénové.

Pour qui ? 

Pour qui ? 

Les grandes résidences auront de petits jardins à l’arrière.

À Lire  Falk. Maison de l'Autonomie : Les travaux sont officiellement lancés

Ces sept chambres sont destinées à être louées avec d’autres personnes. Autrement dit, selon les conditions sociales, les familles pourront postuler pour acheter ces maisons.

« Par exemple, pour un couple avec un enfant, le plafond familial est de 3 600 € nets par mois, demandant l’achat d’un bien », souligne Sébastien Bonnet, qui précise que cette résidence est ouverte à « tout type de famille, du moment que le des fonds de banque sont disponibles. est trouvé. »

Les candidats peuvent désormais se présenter à Oryon, qui prendra les dossiers par ordre d’arrivée.

La livraison du site est prévue pour 2024.