Aide à la garde d’enfants, prime de rentrée, chèque énergie… A l’heure où les Français craignent de plus en plus pour leur pouvoir d’achat compte tenu de la hausse généralisée des prix, le gouvernement prend diverses mesures pour les protéger au maximum.

Cependant, il n’est pas rare que les bénéficiaires de certaines aides financières oublient d’en faire la demande. Dans cet article, on vous parle d’une augmentation budgétaire négligée par près de la moitié des éligibles français… Complémentaire Santé Solidaire (CSS).

Complémentaire santé solidaire : qu’est-ce que c’est et à quoi sert cette aide ?

Comme l’explique Ameli, « si vos moyens sont modestes, l’assurance maladie auprès de la Complémentaire santé solidaire (anciennement CMU-C ou ACS) peut vous aider dans vos dépenses de santé ». C’est « une aide pour payer vos dépenses de santé ».

C’est un fait : 48 % des Français qui ont droit à cette aide ne l’ont pas utilisée au cours de l’année écoulée, selon le ministère de la Santé. Cependant, la complémentaire santé permet aux ménages modestes de bénéficier de tous les avantages d’une complémentaire santé classique à moindre coût.

En effet, comme le souligne Ameli, grâce à cet appareil :

Notre Mission Garantir l’accès universel aux #droits et donner accès aux soins pour connaître notre travail en détail 🔎 : https://t.co/HyK9P6sjEh @assur_Maladie #Assurance Maladie pic.twitter.com/x0ZtxRAzca

— CPAM Ain Actu (@Cpam_01) 23 septembre 2022

Qui peut demander la complémentaire santé solidaire ?

Pour bénéficier de l’assurance maladie complémentaire, vous devez être assuré et ne pas dépasser les fonds maximaux spécifiés. A compter du 1er janvier 2022, cette aide substantielle sera automatiquement accordée aux allocataires du Revenu de solidarité active (RSA).

À Lire  Bien-être : 13 trucs et astuces simples pour rester zen

Si vous ne bénéficiez pas du RSA et pensez être éligible à une complémentaire santé, vous pouvez en faire la demande directement via votre compte Ameli. Vous pouvez également envoyer ou soumettre le formulaire et les justificatifs nécessaires directement à votre caisse maladie.

Veuillez noter que le renouvellement du droit à l’assurance maladie complémentaire n’est pas automatique. Une demande doit toujours être introduite auprès d’Ameli au plus tard 2 mois avant la fin des droits – et au plus tôt 4 mois avant.

Si vous pensez pouvoir bénéficier d’une complémentaire santé, vous savez quoi faire… En route !