Publié le :

04/04/2022

04

Avril

avr.

04

2022

La libéralisation du marché de l’assurance emprunteur vient de connaître une nouvelle évolution avec la loi n° 2022-270 du 28 février 2022, pour un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur, dite loi Lemoine, qui a été publiée en Journal Officiel du 1er mars 2022. Rappelons tout d’abord que la loi n°2020-737 du 1er juillet 2010, dite loi Lagarde, s’est chargée de la protection des consommateurs en matière de crédit à la consommation, en permettant aux consommateurs de souscrire une assurance emprunteur dans un établissement autre que celui émetteur du prêt, facilitant ainsi, au moins intentionnellement, la pratique de la délégation d’assurance. La loi n° 2014-344 du 17 mars 2014, relative à la consommation, dite loi Hamon, a poursuivi le travail de rééquilibrage des pouvoirs entre professionnels et consommateurs, en indiquant que le changement d’assureur de l’emprunteur peut se faire à tout moment immédiatement. après la première année d’assurance, selon les dispositions de l’article L 312-9 du code de la consommation, sous réserve du respect d’un délai de préavis de 15 jours avant la fin de la première année du contrat de prêt, sans frais ni pénalités à l’expiration du délai de 12 mois, tel que précisé à l’article L 113-15-2 du code de la consommation. L’amendement Bourquin de février 2017, qui complète la loi Hamon, a précisé qu’au terme des 12 mois d’assurance, un changement peut être opéré dans l’assureur qui emprunte à chaque échéance du contrat, c’est-à-dire le mat-renouvellement automatique de l’assurance contrat, qui donne un préavis de deux mois, à condition que le nouveau contrat d’assurance offre des garanties au moins équivalentes à celles du contrat résilié. Loi n° 2022-270 du 28 février 2022 portant le nom de Mme Patricia Lemoine, r apporteur pour la commission des affaires économiques, fr Il y a trois évolutions majeures au profit du consommateur.Premièrement, la loi du 28 février 2022 permet à tout assuré de résilier le contrat d’assurance emprunteurs à tout moment et sans frais pour toutes les offres de prêt émises à compter du 1er juin 2022, et pour tous les contrats d’assurance en vigueur à compter du 1er septembre 2022. La loi Lemoine permet donc à tout emprunteur qui résilie son contrat d’assurance à tout moment dès la signature de l’offre de prêt, et pas plus à la fin de 12 mois. Il est donc désormais possible de conclure un nouveau contrat d’assurance avec un autre assureur sans attendre la date anniversaire du contrat (la résiliation dite infra-annuelle). Force est de constater que cette nouvelle disposition ouvre le marché de l’assurance de prêt à la concurrence.Deuxièmement, la loi remporte la suppression du questionnaire médical de santé pour les prêts de moins de 200 000,00 euros et dont l’échéance intervient avant le 6e anniversaire de l’emprunteur, à compter du 1er juin. , 2022, le montant de 200,00,00 euros doit être compris comme non garanti et sur le montant restant dû de l’intégralité du contrat de crédit. Il s’agit d’une évolution considérable, qui vise à favoriser les emprunteurs les plus jeunes, puisqu’ils ne doivent pas avoir plus de 60 ans au terme du crédit immobilier, dont le montant ne doit pas dépasser 200 000,00 euros, sans aucun autre crédit immobilier en cours. troisièmement, la loi Lemoine réduit la durée du bénéfice du droit à l’oubli de 10 à 15 ans pour les anciens malades du cancer ou de l’hépatite C, jusqu’au 31 juillet 2022. Ce dispositif, qui vise à favoriser l’accès à l’immobilier en cas de maladie grave pathologies traitées, est en effet associée à la convention AERAS (Insuri ng et Emprunter avec un risque de santé aggravé), qui peut être mobilisée lorsqu’un assureur refuse d’assurer. prêt imm Obilier pour risque aggravé de santé, sans majoration de prix ni exclusion de garanties. Cet article n’implique que son auteur.

À Lire  Fintech : comment Benefiz entend allier assurance groupe et avantages sociaux

La loi n° 2014-344 du 17 mars 2014, relative à la consommation, dite loi Hamon, a poursuivi le travail de rééquilibrage des pouvoirs entre professionnels et consommateurs, en indiquant que le changement d’assureur de l’emprunteur peut se faire à tout moment immédiatement. après la première année d’assurance, selon les dispositions de l’article L 312-9 du code de la consommation, sous réserve du respect d’un délai de préavis de 15 jours avant la fin de la première année du contrat de prêt, sans frais ni pénalités à l’expiration du délai de 12 mois, tel que précisé à l’article L 113-15-2 du code de la consommation.

Auteur

Ludovic GAUVIN

L’amendement Bourquin de février 2017, qui complète la loi Hamon, a précisé qu’au terme des 12 mois d’assurance, un changement peut être opéré dans l’assureur qui emprunte à chaque échéance du contrat, c’est-à-dire le mat-renouvellement automatique de l’assurance contrat, qui donne un préavis de deux mois, à condition que le nouveau contrat d’assurance offre des garanties au moins équivalentes à celles du contrat résilié.

Historique

La loi n° 2022-270 du 28 février 2022, qui porte le nom de Mme Patricia Lemoine, rapporteur de la commission des affaires économiques, confirme trois évolutions majeures au bénéfice des consommateurs.

La loi Lemoine permet donc à tout emprunteur de résilier son contrat d’assurance à tout moment dès la signature de l’offre de prêt, et pas plus au bout de 12 mois.

Il est donc désormais possible de conclure un nouveau contrat d’assurance avec un autre assureur sans attendre la date anniversaire du contrat (la résiliation dite infra-annuelle).

Force est de constater que cette nouvelle disposition ouvre le marché de l’assurance des emprunteurs à la concurrence.

Il s’agit d’une évolution considérable, qui vise à favoriser les emprunteurs les plus jeunes, puisqu’ils ne doivent pas avoir plus de 60 ans au terme du crédit immobilier, dont le montant ne doit pas dépasser 200 000,00 euros, sans l’autre encours du crédit immobilier.

Ce dispositif, qui vise à favoriser l’accès à l’immobilier en cas de pathologies graves à traiter, est en effet associé à la convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), qui peut être mobilisée lorsqu’un assureur refuse d’assurer. prêt immobilier pour risque aggravé de santé, sans majoration de taux ni exclusion de garanties.

Cet article n’implique que son auteur.

ANTARIUS AVOCATS ANGERS, Membres du Bureau, Membres du Conseil d’Administration

Publié le :

27/10/2022

27

Octobre

Oct.

dix

2022

Particuliers / Patrimoine / Assurances

Par un arrêt rendu le 6 octobre (CIV.2ème, 6 octobre 2022, 21-16.060, publié au bulletin), la 2ème chambre de la Cour de cassation a statué sur la qu…

Publié le :

06/10/2022

06

Octobre

Oct.

dix

2022