La ligne Vélorail ouvre en gare de Valençay

C’est la première fois dans le Berry ! Un vélorail est ouvert dans l’Indre depuis début août. Il relie la gare de Valençay à Veuil, au cœur de la forêt des Gâtines. Un aller-retour de 12 kilomètres à parcourir en pédalant sur des rails. Un vélo électrique est attaché aux voies ferrées. Une nouvelle attraction touristique doit permettre d’attirer les touristes.

Reportage France Bleu Berry

Le vélo électrique peut rouler à 20 km/h

Le vélo électrique peut rouler à 20 km/h

Au départ du convoi en gare de Valençay : dix vélorails et autant de familles. Avant d’embarquer, Bertrand Simon, l’agent d’exploitation, leur rappelle quelques consignes de sécurité. « Lorsque vous arrivez à un passage à niveau, il est recommandé de s’arrêter puis de repartir », prévient-il. Maintenant, il ne reste plus qu’à démarrer les moteurs et à pédaler.

Les machines circulent le long des voies ferrées jusqu’au terminal, lieu-dit « La Gauterie » à Veuil. 12 kilomètres d’aller-retour au cœur de la forêt de la Gâtine, de quoi ravir les visiteurs. « C’était trop bien, et c’est aussi paisible », se réjouit la petite Léna. « Le matériel est très propre et adapté à tout le monde, il faut le faire », ajoute le grand-père.

Catherine, maman venue avec deux enfants, trouve aussi l’activité idéale pour la famille. « C’est sympa pour les enfants. En plus, je n’ai rien fait, c’est encore mieux », plaisante-t-il. Certains exercent leurs mollets plus que d’autres. Malgré les hauts et les bas, Xavier l’assure : « c’est pas trop dur de pédaler, avec l’assistance électrique, ça va ». Il faut dire que les vélorails sont assez rapides, ils peuvent aller jusqu’à 20 km/h.

Attirer les touristes et sensibiliser à l’environnement

Attirer les touristes et sensibiliser à l'environnement

Avec cette nouvelle attraction en gare de Valençay, la société d’animation Blanc-Argent (SABA), à l’origine du projet de vélorail, espère attirer les touristes. « C’est une autre animation à la gare de Valençay. Avec le château et le musée de l’automobile, ça permet de retenir un peu plus longtemps les touristes dans le quartier », assure Bertrand Simon, agent d’exploitation.

À Lire  Voyage en Algérie : il dévoile ses dépenses, la vidéo fait du bruit

Vélorail sensibilise également à l’environnement et à la protection de la forêt des Gâtines. « Nous avons un impératif de protection de cette forêt, insiste Dominique Regnault-Compain, patron de la SABA. Pour éviter les incendies, il est interdit de fumer à bord ». La SABA mène également une mission de nettoyage, « nous inspectons régulièrement la voie ferrée pour enlever les bouteilles et sacs plastiques que nous trouvons », ajoute-t-il. Le succès est au rendez-vous. Avec plus d’une centaine de réservations par jour, le vélorail affiche souvent complet.

Bientôt un train à vapeur ?

Bientôt un train à vapeur ?

Un autre projet ferroviaire pourrait voir le jour en gare de Valençay. « Nous aimerions installer un train à vapeur entre Valençay et Écueillé. Nous avons déjà une rame, une locomotive à vapeur et cinq nouvelles voitures, elles sont actuellement en cours de restauration, explique Dominique Regnault-Compain. Mais cette opération a un prix, nous allons donc le financer grâce aux revenus procurés par le vélorail ».

Le Vélorail est ouvert tous les jours jusqu’au 30 août, sauf les mercredis et dimanches. Trois horaires sont proposés : 10h30, 14h30 et 16h50. Le prix est de 12 euros par adulte et 5 euros par enfant de 4 à 11 ans. Vélorail est gratuit pour les enfants de moins de 4 ans. La billetterie est située à la gare de Valençay. Les réservations se font par téléphone au 07.81.04.61.32. SABA recherche également des bénévoles pour aider à l’entretien du vélorail.