Les Guadalupiens votent de moins en moins. L’Institut national de la statistique et des études économiques vient de rendre publique une étude sur la participation électorale dans l’archipel.

Le constat est clair : ce à quoi nous assistons est une véritable démobilisation électorale. Les élections présidentielles sont plus passionnantes que les élections législatives et les femmes sont majoritaires au scrutin. Une étude basée sur le nombre d’électeurs inscrits.

Ch.Martial

Publié le 19 novembre 2022 à 14h55

Il y a des gens sur les listes électorales. Plus de 265 000 personnes sont inscrites en Guadeloupe, ce qui représente 94% des personnes âgées de 18 ans et plus.

Oui, mais désormais peu d’entre eux se rendent dans les bureaux de vote. En 2022, par exemple, et pour les élections législatives, l’Insee rappelle que 38 % des électeurs inscrits se sont présentés à au moins un tour de scrutin. C’est peu et cela fait de la Guadeloupe la deuxième région de France avec un taux d’abstention aussi élevé. Ces élections confirment, s’il le fallait, la démobilisation électorale observée au fil du temps.

À Lire  Pour sa première Route du Rhum, Gwen Chapalain "ne part pas en croisière"