Pointe-à-Pitre, Le Gosier, Sainte-Anne, Basse-Terre, Anse-Bertrand… il n’y a pas qu’un seul village Route du Rhum 2022 en Guadeloupe, mais plusieurs, partout où vous croisez des bateaux ou même de passage, ou où se pratique la voile. Tous les organisateurs d’événements liés à cette course veulent faire partie de l’événement et attendent un grand nombre de personnes.

Nadine Fadel

Publié le 12 novembre 2022 à 13:46,

mis à jour le 13 novembre 2022 à 09:48

Dès ce week-end, la Guadeloupe vit au rythme de la Route du Rhum 2022, alors que les capitaines de la douzième édition de cette transat en solitaire sont partis de Saint-Malo il y a trois jours (mercredi 9 novembre 2022) et que les premiers concurrents sont attendus à début de semaine prochaine à Pointe-à-Pitre. Les villages, les animations et les rassemblements sont nombreux, pour que les locaux et les visiteurs étrangers suivent l’événement et certains découvrent l’archipel et ses spécificités.

En effet, outre l’organisateur officiel « OC Sport Pen Duick » et la région Guadeloupe, des initiatives municipales, privées et d’entreprises ont été lancées.

L’animation autour de l’événement planétaire représentant « Route du Rhum – Destination Guadeloupe » ne se focalisera pas uniquement sur la ligne d’arrivée.

De ce samedi 12 novembre au 4 décembre, le public pourra se promener dans le village officiel de la Route du Rhum, dans le cadre de l’Acte Mémorial. Outre les exposants, une scène y était aménagée, notamment pour des concerts. Selon la configuration, le public aura devant lui à la fois le spectacle et la mer. Marie-Lyne Plaisir et Daniel Querin ont enregistré sur place l’émotion d’hier lors des derniers préparatifs :

Village de la Route du Rhum : derniers préparatifs

©Marie-Lyne Plaisir et Daniel Querin – Guadeloupe 1ère place

Autre lieu qui accueille le public dans le cadre de la Route du Rhum : la Marina de Bas-du-Fort au Gosier, où la plupart des bateaux de course seront amarrés à leur arrivée. Pendant deux semaines (du 12 au 27 novembre), ces lieux seront chargés d’émotions compte tenu de la multitude de stands et du programme prévu d’animations musicales et culturelles.

Nous avons un peu plus de 60 exposants : exposants de dégustation de rhum, textiles, avec beaucoup à découvrir. Nous invitons donc toute la population guadeloupéenne à visiter nos exposants. Nous avons des animations qui commencent à 11h, jusqu’à 22h, tout le week-end et jusqu’à 20h en semaine. Le soir, nous avons un bar à lunch et un dôme où seront accueillis des artistes (groupes de musique, expositions d’art, etc.).

À Lire  Croisière de luxe autour du monde.

Béatrice Potony, gérante du village « Route du Rhum – Destination Guadeloupe » dans le port de plaisance du Bas-du-Fort (au micro de Julien Babel)

Même si l’on décèle un véritable engouement des entités commerciales de Marina, l’affluence annoncée n’est pas sans agacer, comme le note Julien Babel ; voici son rapport:

Le village de la Route du Rhum, par le port de plaisance de Bas-du-Fort : du positif et quelques couacs

Selon les organisateurs, la précédente édition de la Route du Rhum avait attiré 100 000 personnes à la Marina ; fréquentation, qui devrait être plus élevée cette année. C’est pourquoi il est important que le village donne la meilleure image possible.

Marine est inévitable. Si effectivement Marina n’accueille pas de coureurs, il n’y a plus de Route du Rhum. Nous œuvrons donc pour que la collecte se déroule dans les meilleures conditions possibles, sachant que cela crée quelques difficultés, tant pour les plaisanciers qui se trouvent sur place que pour certains commerçants à proximité. A quelques problèmes avec le stationnement et le stationnement mais bon c’est pour 15 jours. C’est un grand événement pour la Guadeloupe et chacun doit faire un effort.

Jean-Paul Fischer, directeur du Port Autonome du Bas-du-Fort (au micro de Julien Babel)

A la base régionale Sainte-Anne, sur la plage de la ville, le « Village de la mer » ouvre également aujourd’hui, à l’initiative de l’ANASA. La municipalité a décidé d’annuler ce mois-ci le programme des activités culturelles et sportives liées à cet événement ; voir > en cliquant ici.

La place de la Victoire à Pointe-à-Pitre sera également très fréquentée à l’arrivée des capitaines. Quoi de plus normal que les échoppes d’artisans qui s’y tiennent ?! Ceci, depuis hier, comme nous l’évoquions dans l’article ci-dessous :

LIRE AUSSI : Route du Rhum 2022 : « Pointe-à-Pitre est de retour »

La capitale de la Guadeloupe, Basse-Terre, ne sera pas vaincue et aura son village, du 16 au 19 novembre, sur l’esplanade du port de la ville.

A Lauricisque, autre quartier côtier de Pointe-à-Pitre, un gros plan est en cours sur l’économie bleue.