Les ménages modestes qui se chauffent au fioul et n’ont pas pu bénéficier du bouclier pour les autres énergies recevront une aide comprise entre 100 et 200 euros, selon un arrêté publié dimanche au Journal officiel.

Ce décret a été publié dimanche au Journal officiel et entrera en vigueur le lundi 7 novembre. Cette unité fait partie du cadre de 230 millions d’euros voté par le Parlement cet été et peut être utilisée pour payer n’importe quelle facture d’énergie si les ménages concernés ont récemment fait le plein de leur réservoir.

Ce chèque carburant, valable un an, s’élève à 200 euros pour les ménages gagnant moins de 10 800 euros par an et par unité de consommation (c’est-à-dire lorsque les revenus d’un adulte du ménage, une fois déduits, notamment la charge représentée par les mineurs, n’excèdent pas 10 800 euros par an selon le calcul de l’INSEE). Ce sera 100 euros pour ceux qui gagnent entre 10 800 et 20 000 euros par an par unité de consommation, selon le décret publié au Journal officiel de l’Union européenne.

Début octobre, le ministère de l’Economie rappelait que « cette subvention au fioul s’ajoute au chèque énergie habituel, envoyé au printemps à environ 6 millions de foyers, et au chèque énergie extraordinaire de fin d’année, qui être envoyé à 40% des foyers (12 millions de foyers) », pour faire face à la hausse attendue de 15% des prix du gaz et de l’électricité en 2023.

Selon le gouvernement, 1,6 million de foyers pourront bénéficier de ce chèque carburant. Les foyers éligibles ayant déjà utilisé auparavant un chèque énergie pour régler une facture de carburant le recevront automatiquement, il sera envoyé fin novembre. Les autres foyers éligibles devront déposer leur demande sur le guichet en ligne dédié (chequeenergie.fr) : il suffira d’envoyer une facture de carburant pour percevoir l’aide le mois suivant, a rappelé l’AFP au ministère de la Transition énergétique.

À Lire  Charente-Maritime : douze ans de réclusion pour le beau-père manipulateur

Sur cette page chequeenergie.fr, un simulateur indiquera qui est éligible.

Source : batirama.com & AFP / Photo chaudière biocarburant © FF3C