Par Céline GUIRAL – c.guiral@charentelibre.fr,

Publié le 24 octobre 2022 à 14 h 11, modifié à 14 h 48

C’est l’histoire de trois amis qui, après plusieurs années de collaboration (d’abord dans la même entreprise puis en freelance), décident de se lancer dans une aventure commune appelée Kaum. Dans ce cas, une agence de « communication ». Quentin Istace, Hafidh Louestati et Kevin Maudet ont donc associé leurs compétences dans les mondes du digital et du web.

Au tout début, c’est Kevin qui a vraiment posé la première pierre de l’entrepreneuriat en lançant l’agence « il y a un peu plus d’un an ». Cette dernière, spécialisée dans le référencement naturel (SEO), apporte, notamment par cette connaissance, une réelle valeur ajoutée à l’accompagnement proposé aux utilisateurs. « La plupart des agences proposent des annonces payantes. » Quentin est un « intégrateur ». Comprenez, « celui qui met en œuvre une solution numérique ». Hafidh apporte enfin sa touche de directeur artistique et digital : « L’idée est vraiment d’accompagner le client dans la construction de sa marque et de son identité visuelle ».

À Lire  Dordogne : La ville de Périgueux recherche des sapins privés à couper en vue de Noël