Bientôt de retour

Johannes Dale, un excellent biathlète de 25 ans, n’a pas beaucoup apprécié le traitement qu’il a reçu la saison dernière.

Victime du manque de résultats lors des deux premières étapes de la Coupe du monde, et aussi victime de l’énorme concurrence au sein de son équipe, il va perdre sa place en Coupe du monde.

Du coup, ses objectifs et son rêve olympique lui échappent également, l’obligeant à passer l’hiver dans l’anonymat sur le circuit de la Coupe IBU, avant d’entamer une nouvelle préparation au sein du prétendant, ou B-team.

Le Norvégien entend mettre tous les atouts de son côté pour reconquérir sa place, travaillant dur au quotidien et décrochant une première récompense il y a dix jours en étant invité à l’entraînement d’Oberhof avec le groupe A.

Johannes Dale et Alexander Fjeld Andersen viennent suppléer numériquement Tarjei Boe, jeune père de famille, et Sivert Bakken, dans la délicatesse à l’inflammation cardiaque.

Autant dire que 5e de la Coupe du monde 2021, 1 succès et 6 podiums en Coupe du monde, il compte bien séduire ses entraîneurs lors de ce stage en Allemagne.

« Il est temps de monter en puissance, à l’approche de l’hiver les séances sont plus rythmées et ressemblent un peu à de la compétition. Travaillons la vitesse du ski.

Je suis plus motivé que jamais, je n’ai pas pris de vacances en septembre, juste quelques jours de repos pour préparer mon mariage, prévu l’année prochaine, le grand objectif de ma vie personnelle », a-t-il expliqué à Biathlonworld.

Pour le moment, Johannes Dale n’a pas été officiellement sélectionné pour revenir en Coupe du monde depuis Kontiolahti, mais les soucis malheureux des Bakken pourraient être une opportunité pour lui, ainsi que pour Alexander Fjeld Andersen.

À Lire  Pourquoi est-il avantageux pour l'avenir d'étudier à l'étranger après le bac ?