Vous avez (enfin !) obtenu votre permis de conduire ou vous vous apprêtez à acheter votre premier véhicule ? Alors que vous jonglez entre démarches administratives, prêts bancaires et sentiment persistant d’entrer définitivement dans l’âge adulte, vous êtes-vous déjà arrêté pour penser à assurer votre future voiture ?

L’assurance automobile est la dernière étape à franchir avant de prendre le volant et de prendre la route. Et ce sésame final n’est pas le moins important. Il garantit votre sécurité et celle de vos passagers, lors de vos trajets routiers comme de vos trajets quotidiens. Nous vous proposons trois façons de choisir l’assurance auto qui conviendra à vos besoins et à vos moyens.

Se sentir accompagné dans toutes les situations

Vous venez de récupérer la vieille poussette poussiéreuse de votre grand-tante ou vous avez mis en commun vos économies pour une nouvelle voiture ? Dans tous les cas, il est nécessaire, voire obligatoire, d’être assuré. Celle-ci vous permet de couvrir votre responsabilité civile en cas de panne, de rembourser les frais liés aux dommages que votre véhicule pourrait occasionner et également de vous protéger en cas de vol de votre voiture.

S’il n’est pas agréable d’envisager toutes ces situations au moment de démarrer sur la route, il serait encore plus énervant de se retrouver avec une amende de 500 euros et l’ouverture d’un casier judiciaire pour avoir conduit sans assurance !

Faire le bon choix d’assurance signifie regarder quel fournisseur correspond le mieux à votre style de vie pour vous certifier une protection optimale et vous donner confiance. Par exemple, AXA propose une garantie « Joker » sur son assurance auto jeune conducteur : cinq allers-retours gratuits en taxi pour ne pas se mettre en danger après une nuit d’alcool ou tout simplement un gros coup de fatigue. Il a aussi la possibilité d’être réparé en moins d’une heure en cas de panne ou d’erreur dans l’évaluation de votre réserve de carburant (c’est votre départ, on vous préviendra !). Une façon d’apprendre à marcher sans se prendre la tête.

À Lire  Arrageois : louer occasionnellement une voiture personnelle, une solution anti-crise ?

S’assurer sans vider son porte-monnaie

Financez votre code et votre permis, achetez et entretenez une voiture, payez l’essence, l’assurance, etc. C’est un sacré investissement demandé aux conducteurs novices, et jeunes riment rarement avec opulence financière. Pour vous assurer de bien répartir vos dépenses sans sacrifier votre P.E.L, AXA vous laisse choisir l’assurance qui correspond à votre profil.

Vous pouvez ainsi renseigner, via une plateforme en ligne, le modèle et la taille du véhicule que vous conduisez pour obtenir une estimation du coût de l’assurance. Différentes configurations sont proposées par les assureurs : de la garantie de base à la formule tous risques, à vous d’adapter vos besoins à votre budget !

Conduire sans renoncer à vos engagements écologiques

Être jeune conducteur en 2020, c’est aussi s’interroger sur son bilan carbone et sur la consommation d’énergie induite par la conduite d’un véhicule automobile. Pour lutter contre la sédentarité et adopter un mode de vie plus écologique, pensez à investir dans l’achat d’un vélo et à privilégier les transports en commun sur les longues distances.

Si vous habitez dans une zone desservie par des lignes de tram, de métro ou de bus, sortir de votre voiture doit être une exception et non un réflexe. Aussi, vous avez la possibilité de proposer vos places vacantes à des covoitureurs. Mais si vous n’avez pas le choix pour la mobilité au quotidien, certains assureurs proposent des réductions importantes si vous achetez une voiture plus verte.

L’assurance auto AXA va encore plus loin en proposant des offres spécifiques pour les conducteurs occasionnels. Vous sortez rarement votre véhicule du garage ? Souscrivez une assurance auto dont la valeur est calculée en fonction des kilomètres parcourus.

Alors, qu’on se le dise, avec prudence, sécurité et éthique, marchez jeune !