Être un jeune conducteur est une statistique. Un jeune conducteur a trois fois plus de pertes que les autres conducteurs. En souscrivant une assurance responsabilité civile pour payer l’assurance automobile au meilleur prix possible, les jeunes conducteurs ne mettent pas la meilleure option en leur faveur. Mais alors que trouve-t-on derrière l’assurance tous risques et responsabilité civile automobile ? Downshift vous dirige vers le sujet dans un fichier entier.

En tant que jeune licencié, votre manque d’expérience est pris en compte dans le coût de votre assurance. Votre manque d’expérience de conduite est, aux yeux de la loi, un risque supplémentaire par rapport à un autre automobiliste. Cette mesure de risque est couverte par une surprime qui sera systématiquement appliquée sur le montant total de votre assurance automobile, conformément aux dispositions de l’article A.335-9-1 du code des assurances. Cette surprime est limitée à 100 % du taux de base et sera réduite au fil des ans.

Qu’est qu’un « jeune conducteur » ?

Commençons par les bases. Les « jeunes conducteurs » sont tous les conducteurs qui ont leur permis de conduire depuis moins de 3 ans, qui n’ont jamais eu d’assurance ou dont le permis de conduire a été révoqué. Ainsi, après avoir perdu tous ses points et passé par la case auto-école pour récupérer son papier rose, ce dernier sera toujours considéré comme un jeune conducteur.

Dans quel cas opter pour une assurance au tiers ?

Choisir une assurance responsabilité civile auto, c’est avant tout un choix de prix, légitime mais non sans conséquence. Avec le statut de permis jeune, l’assurance aura tendance à augmenter ce type d’assurance. C’est pourquoi il est primordial de bien gérer son budget, d’où la tentation de se contenter d’une assurance responsabilité civile : un choix économique et malin, sauf en cas d’accident responsable.

À Lire  Perpignan : une voiture percute un bus ce samedi, un blessé grave transporté à l'hôpital

Ce formulaire offre donc une protection minimale, et parfois suffisante, et ne couvre que les dommages que vous causez à un tiers. La facture peut rapidement s’accumuler car l’assurance responsabilité civile ne couvre pas les dommages matériels ou les blessures. Cependant, si la voiture a plus de 10 ans ou a une faible valeur, l’assurance responsabilité civile est le bon choix.

Dans quel cas opter pour une assurance tous risques ?

De nombreux avantages incitent les jeunes conducteurs à choisir une assurance multirisque automobile. Si vous avez acheté une voiture à crédit, une simple assurance responsabilité civile ne vous protégera pas des vols ou des accidents dont vous êtes responsable. Il serait dommage d’accumuler un prêt pour réparer le véhicule ou pire, déclarer sa voiture en épave et la voir ensuite perdre toute valeur…

Ensuite, si vous achetez une voiture neuve ou puissante, il serait imprudent de jouer avec le feu. L’option tous risques est également à privilégier. Enfin, si vous habitez une ville menacée, cette formule est intéressante. Si vous vous trouvez dans une zone géographique où les sinistres sont élevés, nous vous recommandons ce type d’assurance, ainsi que des garanties supplémentaires.

Astuces pour bénéficier des avantages du tous risques aux meilleurs prix ?

Selon les mots de notre président, « avoir 20 ans en 2020 n’est pas facile ». Vous l’aurez compris, un jeune conducteur paiera toujours plus qu’un conducteur moyen, même à conditions équivalentes. Ainsi, tous ces jeunes conducteurs n’ont pas forcément les moyens de s’assurer contre tous les risques, au tiers du prix. Cependant, il existe trois astuces pour faire baisser la facture en s’assurant que l’assuré a le bon niveau de couverture.