Les voitures sans permis d’Aixam, présentées au Mondial de l’Auto, qui a ouvert ses portes cette année à Paris après quatre ans d’absence. (RETMEN/SIPA)

Jean-Philippe Dogneton, directeur général de la Macif, numéro 1 français de l’assurance automobile, s’inquiète : la vente de véhicules s’effondre, ce qui affecte aussi son activité. Il tire la sonnette d’alarme : les constructeurs doivent arrêter leur course vers des modèles de plus en plus chers.

En tant que PDG de la Macif, Jean-Philippe Dogneton occupe une position d’observation incroyable sur notre mobilité : la Macif est le numéro 1 français de l’assurance automobile, dont elle détient près de 13 % du marché. Elle est donc aussi à la pointe des transformations de ce marché, et en ce moment il est bouleversé : les immatriculations s’effondrent, ce qui réduit le chiffre d’affaires des assureurs. Le lien entre les Français et la voiture se complique de plus en plus, comme si les constructeurs s’éloignaient de plus en plus de nos besoins. Pour assurer son avenir, la Macif doit donc aussi se transformer et trouver de nouveaux marchés. Explications.

Avez-vous visité le Mondial de l’Auto cette semaine, le premier depuis quatre ans ?

Jean-Philippe Dogneton Bien sûr, en tant que premier assureur automobile, j’ai fait un test pour mes adhérents : j’ai cherché des véhicules à moins de 15 000 euros, un budget déjà non négligeable pour le Français moyen. Il en reste très peu… Les constructeurs s’orientent tous vers le tout technologique, vers la voiture électrique, et cela se traduit par des prix toujours plus élevés pour les constructions neuves… ce qui oblige de plus en plus de Français à se tourner vers l’occasion. Cependant, nous savons aussi que le but d’une foire est de mettre en valeur de grandes et belles réalisations. La voiture a encore besoin de savoir comment les gens réalisent leurs rêves.

À Lire  Cyber ​​: Insurtech Stoïk signe un partenariat avec une banque-assureur

Vous n’admettez pas ces avancées technologiques ? Mais ils devraient s’améliorer

Cet article est réservé aux abonnés. Pour en savoir plus, profitez de nos offres à partir de 1€

En choisissant ce parcours de souscription à la promotion, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.