Je n’ai plus aucun désir sexuel. Même si je rencontre un homme qui me plaît, et avec qui j’aimerais éventuellement aller plus loin, je n’ai plus aucune envie. Suis-je devenu frigide ? Le Dr Catherine Solano, médecin sexologue et andrologue (hôpital Cochin, Paris) vous répond.

« J’ai été en couple pendant 12 ans. Je l’ai quitté quand j’ai réalisé qu’il me trompait tout le temps. Ça a été un choc pour moi. Depuis, je n’ai plus aucun désir sexuel. Même si je rencontre un homme que j’aime, et avec qui j’aurais éventuellement envie d’aller plus loin, je n’ai plus aucune envie. Pourtant, avant d’apprendre que mon ex était infidèle, j’avais toujours eu beaucoup d’envie.  » demande un lecteur. La réponse du Dr Solano.

Quand le cerveau bloque le désir

Ce que vous décrivez est un choc émotionnel, c’est-à-dire un traumatisme psychologique. Mais ce genre d’événement peut figer les émotions. C’est probablement ce qui vous arrive. Votre cerveau bloque votre désir de vous protéger de la douleur que vous avez ressentie lorsque vous avez découvert la liaison extraconjugale de votre partenaire. Parce que le but de votre cerveau est de vous empêcher de souffrir. Malheureusement, cela inhibe également votre sexualité et vous empêche de vivre pleinement des relations amoureuses. Quelque chose comme ça doit être fait pour sortir de cet obstacle.

Ce que vous pouvez faire

Parfois, une période de deuil assez longue est nécessaire après une rupture, surtout si la relation a duré. Ainsi, il faut parfois deux ans au cerveau pour réussir le cap. Si votre rupture a moins de deux ans, attendre peut être la stratégie.

Si ça dure depuis plus longtemps et que vous voulez vivre en couple, il faut passer à l’action. Je vous encourage à consulter un psychologue ou un psychiatre utilisant des thérapies telles que l’EMDR, qui aide à guérir les blessures émotionnelles. Souvent, en moins de dix séances, il est possible de surmonter ces obstacles.

À Lire  Cristina Cordula : ses astuces mode et ses conseils pour bien s'habiller selon sa morphologie

Ce type de thérapie peut également aider à surmonter de nombreux autres traumatismes émotionnels liés à la sexualité : harcèlement, agression sexuelle, violence sexuelle, moquerie choquante, manque de respect, etc.

Les raisons de la baisse de désir

Changeriez-vous de contraception ? En effet, certains contraceptifs hormonaux (pilule, stérilet, implant, patch, anneau contraceptif), peuvent diminuer la libido chez certaines femmes. Il serait dommage de ne pas en tenir compte et de penser que tout est psychologique.

Prenez-vous des médicaments ? Je pense, par exemple, aux antidépresseurs, qui sont parfois prescrits dans une situation de séparation difficile lorsque l’humeur est sombre. Cependant, ces médicaments sont connus pour réduire le désir sexuel.

Vous avez pris du poids, vous vous sentez moins désirable depuis cette rupture ? Cela peut être un élément important. Beaucoup de femmes voient leur désir chuter à partir du moment où elles ne se sentent plus désirables. Si oui, prenez bien soin de vous pour retrouver votre « désirabilité » !

Quelles solutions pour relancer le désir ?

Et puis, l’un des meilleurs traitements qui aide le désir à augmenter, et la dépression à diminuer, c’est l’exercice. Les filles sportives éprouvent plus de désir! Je vous encourage donc à faire de l’exercice.

D’un autre côté, si jamais vous traversez la périménopause, peut-être qu’un gynécologue pourrait également vous aider à traverser cette période où de nombreux changements se produisent chez une femme.

Et une note finale : les hommes que vous avez rencontrés en valaient-ils la peine ? Parfois votre corps peut bloquer le désir s’il analyse la situation à sa manière et se dit : « Elle mérite mieux, ce n’est pas l’homme qu’il lui faut… »