J’ai toujours eu du mal à comprendre le concept de sauter d’un avion encore en bon état. Cette décision m’a éloigné d’un travail aussi fou. Mais, pour Le Télégramme, j’ai décidé de faire confiance à Skand et Valérie Abdallah, propriétaires d’Entre Ciel et Terre depuis deux ans à Quiberon.

Je suis sorti pour un rendez-vous à 18h00, en regardant les moutons, je ne savais pas où aller. Skand, qui a passé 35 ans dans la marine et a plus de 5 000 sauts à son actif, m’a fait visiter le propriétaire. Avec un tel CV, je devrais atterrir dans le même domaine, c’est déjà un bon point. Le briefing a commencé, de l’embarquement au débarquement, tout s’est bien passé. Le plan est le suivant : Un vol qui durera 3 500 heures pour 3 500 heures, puis 45 secondes de chute à une vitesse de 200 kilomètres à l’heure et atterrissage sous terre et 10 minutes.Une sérieuse demi-heure s’annonce.

En apnée à l’air libre

Une croisière sur Quiberon est une expérience en soi. Du Golfe du Morbihan à Lorient en passant par les îles, la vue est imprenable. L’immensité de l’océan Atlantique qui s’étend à l’infini inspire l’humilité. Au milieu de ce bas niveau d’introspection, l’ouverture soudaine de la porte latérale et le tintement qui s’ensuivit provoquèrent la première poussée d’adrénaline. En dix secondes, j’ai vu à droite des deux premiers tandems qu’ils avaient disparu. Je me souviens du processus de sauter, de laisser tomber mes pieds, et Skand nous a lancés dans les airs. En claquant des doigts, je fis face à l’île. Ce sentiment est indescriptible, il semble irréel. A mi-chemin du coucher du soleil, je rassemble ce qui me reste de lucidité et prends le temps d’apprécier ce moment hors du temps.

À Lire  Mondial : les Bleus passent au vert

Le parachute se déploie et notre vitesse ralentit. La selle était serrée sur mes cuisses et mes jambes étaient chaudes sur les 1 500 mètres de la machine. L’atterrissage, s’il permet d’apprécier le paysage, offre son lot de plaisirs lorsque les virages s’enchaînent. Mains sur le contrôle, l’idée de liberté est tout. Il est temps de refaire le processus de téléchargement et me voilà redescendu.

La dopamine se précipite dans mon cerveau, un sentiment d’accomplissement m’envahit. Je suis parti avec un sourire d’une oreille à l’autre, une partie de mon esprit était en l’air.

Pratique

Entre Ciel et Terre propose un saut à 285 €, auquel vous ajouterez 90 € pour la vidéo. Prenez rendez-vous en ligne ou par téléphone. 06 16 39 24 23.

J’ai testé pour vous… Une retraite à l’abbaye de Saint-Gildas Réservé aux abonnés

J’ai testé pour vous… une initiation à l’apnée en pleine mer à Belle-Île Réservé aux abonnés

J’ai testé pour vous… Le lancer de hache à Plescop ! Réservé aux abonnés

J’ai testé pour vous… Un simulateur de chute libre à Saint-Avé Réservé aux abonnés

J’ai testé pour vous… Une balade en sinagot Réservé aux abonnés