« Une amélioration est attendue en soirée, les averses diminuent un peu », a annoncé Météo-France en fin de journée lundi en Guadeloupe. L’archipel est irrigué depuis trois jours par des pluies torrentielles et touché par de fortes tempêtes qui ont provoqué des inondations à plusieurs endroits. Malgré ce calme annoncé, les météorologues ont maintenu l’île en alerte orange pendant la nuit.

En début de soirée, de nouvelles averses se sont abattues sur la zone du Nord Basse-Terre, ce qui a fait remonter la rivière Moustique et inonder l’un des principaux axes routiers de l’île, a indiqué le responsable des Routes de Guadalupe. En deux jours, cette zone a reçu environ 300 mm de pluie.

La tempête subtropicale Nicole – baptisée lundi matin et se dirigeant vers la Floride, sans passer au-dessus de Guadalupe – entretient sur l’île « des situations d’upwelling dans le sud que nous connaissons depuis plusieurs jours », a expliqué le service météorologique. Les écoles, collèges et instituts, qui restaient fermés lundi, pourront rouvrir mardi, ont indiqué le préfet de région Alexandre Rochatte et la rectrice d’académie Christine Gangloff-Ziegler dans un communiqué commun.

Ces tempêtes, bien que moins intenses que celles de la tempête Fiona à la mi-septembre, ont causé à la fois des dégâts aux infrastructures et inondé des commerces. A Saint-Martin, où les écoles restaient également fermées lundi, ni la préfecture ni la collectivité locale n’ont communiqué sur une éventuelle réouverture des écoles.

À Lire  En France, la météo peut empêcher la reprise des déplacements professionnels