C’était une belle bâtisse de 100 m² située sur les hauteurs de Provence. Inès de la Fressange avait à peine fini de construire sa villa que la justice lui a demandé de la démolir. La raison ? Il a été construit sans autorisation dans une zone protégée.

Inès de la Fressange : pourquoi sa villa en Provence pose problème ?

L’association de défense du milieu rural (Ader) avait saisi le juge des mesures conservatoires de Tarascon pour arrêter les travaux de construction de la maison d’Inès de la Fressange en Provence. En effet, l’ancien mannequin avait entrepris la construction de sa maison de rêve sur les hauteurs de Tarascon dans les Bouches-du-Rhône. Problématique : Ce site était classé en zone naturelle d’intérêt écologique, floristique et faunistique et Inès de la Fressange n’avait pas de permis de construire.

Inès de la Fressange : sa villa en Provence lui coûte cher

Selon l’ordonnance de référé, « les travaux litigieux meurtrissent effectivement un désordre manifestement illégal ». Inès de la Fressange reçoit donc l’ordre d’arrêter les travaux, mais ce n’est pas tout. Il a été condamné à payer 300 € par jour si la démolition du bâtiment était retardée.

Où vit Inès de la Fressange ?

Heureusement, l’ancienne mannequin possède encore d’autres propriétés dont elle peut profiter en toute sécurité et pour lesquelles elle aurait obtenu un permis de construire. Aujourd’hui, Inès de la Fressange vit à Paris et avait récemment collaboré avec Mobalpa pour imaginer sa Tiny House de rêve.

À Lire  Qu'est-ce qu'un agent immobilier indépendant ? | Actualités consommateurs