La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

On n’est jamais trop attentionné, dit-on souvent. Et en matière d’assurance, il est plus que judicieux de faire le point sur ses contrats en cours, notamment les garanties apportées et les limites de prise en charge ou de couverture. N’hésitez pas à faire le tour des contrats dont vous disposez, qu’il s’agisse d’une assurance décès, d’une mutuelle, d’une assurance habitation ou auto, ou encore d’un contrat de protection juridique ou accidents de la vie. Tous ces contrats représentent plusieurs centaines d’euros par an pour l’assuré, mais aussi une protection importante en cas de sinistre. Faisons un check-in.

La mutuelle pour prendre soin de votre santé

Quand la santé va bien, tout va bien ! En revanche, il est difficile de pouvoir payer tous les soins nécessaires lorsqu’on est malade si l’on ne dispose pas d’une assurance santé optimale… D’autant que les frais dentaires, d’hospitalisation ou encore d’optique peuvent coûter très cher. Si vous êtes salarié, vous bénéficiez certainement de l’assurance maladie proposée par votre employeur. Il faut vérifier la prise en charge prévue, notamment en étudiant le tableau des garanties, afin de ne pas avoir un solde dû trop important car, on le sait, l’Assurance Maladie ne couvre pas tout à 100%. Si vous êtes indépendant ou en CDD, il vous faudra faire un petit comparatif des meilleures mutuelles pour vous assurer.

Et si vous avez des besoins de santé plus spécifiques, il peut être judicieux d’opter pour une complémentaire santé pendant votre cure par exemple. Car ce contrat viendra compléter votre mutuelle actuelle avec une meilleure couverture. « Je devais voir mon dentiste pour des soins assez chers, et j’ai vérifié le niveau de prise en charge de ma mutuelle et je me suis rendu compte que j’avais une somme assez importante à débourser. J’ai donc cherché un complément complémentaire et en faisant le calcul, il était moins cher pour moi de payer environ 15 euros par mois pendant un an que de devoir tout payer en une fois pour les soins… », explique Tiphaine*, salariée. *Le nom a été changé.

Pour votre famille, il est également plus qu’important de vérifier les niveaux de couverture. Et l’une des astuces consiste à regrouper les contrats pour limiter les coûts en optant uniquement pour une assurance santé familiale.

À Lire  Assurance entreprise et invalidité

Le bon contrat d’assurance auto

La même logique de prévoyance s’applique à tous les contrats d’assurance, basée sur le principe qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Si vous recherchez le contrat le moins cher, vous serez peut-être moins bien couvert en cas de sinistre. Et en matière d’assurance auto, d’une part si votre voiture est endommagée, cela peut vite vous coûter cher… et même si ce n’est que matériel, cela peut vous obliger à changer de véhicules d’une valeur inférieure à celle que vous avais!

« Ma voiture a été incendiée et mon assureur m’a proposé une indemnité de 2000 euros pour la remplacer… ce qui n’était pas du tout le prix de ce que j’avais payé pour la voiture… Résultat, non Seulement, je n’ai pas plus une voiture, mais en plus je ne peux pas en acheter une à 2000 euros ! Alors je vais devoir investir de ma poche… », remarque Sophie, enseignante. Mais si vous avez un accident, cela peut aussi vous mettre dans une situation plus que dramatique ! Mieux vaut donc éviter d’opter uniquement pour l’assurance responsabilité civile (selon l’utilisation de votre véhicule) et de privilégier les formules intermédiaires d’assurance auto ou d’assurance tous risques.

Les autres types de contrats d’assurance importants pour votre famille

Même si la santé est au cœur des préoccupations, il est également important de faire attention à vos autres contrats d’assurance, comme le contrat d’assurance habitation. Vérifiez chaque ligne des contrats et les montants d’indemnisation, de pension alimentaire ou d’exclusion pour ne pas être pris au dépourvu en cas de sinistre ou dans une situation financière délicate qui vous obligerait à débourser des sommes importantes.

Pensez également à la prévoyance, avec d’autres contrats d’assurance, comme l’assurance décès, l’assurance protection juridique, ou encore l’assurance accidents de la vie. La clé du choix de vos contrats est évidemment d’examiner le montant de la cotisation, mais aussi les conditions d’indemnisation, les exclusions et les périodes déductibles. En revanche, avant de signer un contrat, quel qu’il soit, il faut bien le comprendre.

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide