Selon une étude rappelée par le site d’information MoneyVox, deux tiers des Français se sentent concernés par la pérennité d’un bien lors de l’achat ou de la location d’un bien. Le sacro-saint critère du prix ne suffirait plus. Explication

Comprendre les freins et les motivations des Français à déménager, c’est l’enjeu d’une étude réalisée par Software Advice entre octobre et novembre 2022. Selon l’enquête présentée par le site d’information MoneyVox, l’aspect énergétique d’un bien a beaucoup à l’esprit. pour les candidats à acheter et à louer. 74% des répondants se sentent concernés par l’aspect « durable » lors du choix d’un nouveau bien.

Des Français attentifs à l’efficacité énergétique d’un logement…

Dans le détail, 99% des personnes interrogées se disent particulièrement attentives à l’efficacité énergétique d’un logement. 98% d’entre eux se concentrent particulièrement sur l’isolation des murs et des fenêtres, et 91% privilégient l’utilisation de matériaux durables. Dans un contexte où les prix de l’énergie augmentent, la dimension énergétique de l’immobilier devrait occuper plus de place à l’avenir. D’autant plus qu’il peut avoir un impact considérable sur les factures des locataires et des propriétaires.

En effet, malgré le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement, et la promesse de limiter la hausse des prix de l’électricité à 4% d’ici 2022, certains usagers auraient subi des hausses allant jusqu’à 11% selon le site MoneyVox. Et d’ici 2023, les tarifs réglementés devraient passer à 15 %.

À Lire  Combien puis-je emprunter pour acheter une voiture ?

… mais également désireux d’un nouveau cadre de vie

De quoi faire réfléchir les futurs acquéreurs et locataires avant d’investir dans des lieux à faible bilan énergétique. D’autant que les candidats acquéreurs subissent déjà de plein fouet la hausse des taux des crédits immobiliers, qui s’accélère brutalement selon Les Echos. En conséquence, 17% des acheteurs interrogés ont dépassé leur montant alloué, selon l’enquête Software Advice. Cependant, 71% affirment l’avoir respecté. De plus, 42 % des propriétaires interrogés déclarent avoir acheté leur maison au prix initialement demandé, et 45 % déclarent avoir payé moins cher.

Enfin, outre les critères énergétiques et tarifaires que les Français prennent en compte lors du changement de logement, l’étude révèle que le Covid-19 a donné envie à 34% d’entre eux de déménager ailleurs entre fin 2020 et fin 2021. 37% des sondés déclarent chercher de l’espace, tandis que 37% souhaitent changer de cadre de vie. Et des régions comme la Bretagne et la Normandie sont particulièrement appréciées.

(1) Sondage en ligne réalisé par Software Advice entre octobre et novembre 2022 auprès de 1 000 Français (589 acheteurs et 411 locataires), âgés de 18 ans ou plus et ayant acheté ou loué un appartement ou une maison en France au cours des trois dernières années.