l’Express côtier de Norvège mobilise de nouveaux partenaires pour mener son projet « Sea Zero »

Alors que L’Express côtier norvégien fêtera ses 130 ans en 2023, la compagnie se diversifie toujours plus dans le domaine de la croisière, en Norvège mais aussi aux Galapagos, tout mettant le cap vers des navires « zéro émission ».

Hedda Felin, PDG de Hurtigruten (@PB)

Le sourire aux lèvres, Hedda Felin, PDG d’Hurtigruten, a présenté les nouveaux projets de son groupe le 17 novembre 2022 à Paris, en compagnie de Christine Bois, Directrice France. &#xD ;

&#xD ;

A savoir que depuis l’été dernier, ses 14 navires peuvent à nouveau accueillir des touristes et ils sont là.

&#xD ;

Pour la période d’octobre 2022 à mars 2023, les réservations ont augmenté jusqu’à 6% par rapport à la même période avant Covid. &#xD ;

&#xD ;

Ces deux dernières semaines, ils ont encore bondi de 20% (par rapport aux deux semaines précédentes) bien que Hedda Felin note, « comme partout », une tendance aux achats de dernière minute. &#xD ;

Hurtigruten : 130 ans de fierté

&#xD ;

Lire aussi : Hurtigruten France candidate aux César du Voyage Responsable

&#xD ;

Si les Allemands, les Britanniques et les Américains sont restés les principaux acheteurs étrangers, les Français représentent désormais 10 % des acheteurs. Un chiffre en hausse qu’Hurtigruten espère voir s’améliorer grâce à une campagne de communication récemment lancée en France. &#xD ;

&#xD ;

D’autant que la compagnie veille à ce que tous ses navires aient au moins quelques membres d’équipage francophones.

À Lire  Divers événements et témoignages en Seine-Saint-Denis

Destinations mythiques

Le capitaine Richard With et son équipage (@Hurtigruten)

Hurtigruten approche donc 2023 et avec le calme des vieilles troupes qui ont traversé de nombreuses tempêtes – en l’occurrence deux années de pandémies. &#xD ;

&#xD ;

Ce sera une année spéciale puisque l’entreprise fêtera son 130e anniversaire

&#xD ;

Hurtigruten (littéralement « routes rapides » en norvégien) est né. &#xD ;

&#xD ;

Depuis, la compagnie n’a jamais failli : chaque jour, le Coastal Express (7 bateaux sont affectés à cette mission) part de Bergen en direction de Kirkenes (le trajet retour dure douze jours). &#xD ;

Le développement durable comme ADN

&#xD ;

« Nous en sommes très fiers. Nous continuerons à être le lien entre la population côtière et à soutenir l’économie locale comme nous le faisons déjà en acheminant des marchandises de port en port et en y faisant des achats », assure Hedda Felin.

Le Cape Nord Express vous permettra d’admirer, en hiver, les aurores boréales du côté des îles Lofoten (@Hurtigruten)

Continuant à remplir cette mission de service public et à réserver des places à ses clients locaux, Hurtigruten s’est diversifié dans le tourisme pendant plusieurs décennies en équipant ses navires – tous restés à taille humaine – de cabines pour accueillir les croisiéristes.

&#xD ;

Aujourd’hui, la société, détenue à 80% par le fonds d’investissement londonien TDR (les 20% restants aux mains de capitaux norvégiens, notamment le premier groupe hôtelier du pays), est organisée autour de trois entités : Hurtigruten Norways, autrement connue sous le nom de Coastal Express ; Hurtigruten Svalbard; et enfin, les expéditions Hurtigruten.

&#xD ;

Déjà présent au Groenland, en Alaska, en Islande, au Spitzberg, en Terre de Feu et en Antarctique, Hurtigruten Expeditions a ajouté l’an dernier des croisières d’expédition aux Galapagos à son catalogue (sur un navire de seulement 45 cabines) grâce au rachat (50%) de l’opérateur local, Tournée métropolitaine. &#xD ;

&#xD ;