Hommage à Jean-Pierre Picouet à la Galerie Canal à Limoges

L’architecte Jean-Pierre Picouet a pris sa retraite sur la pointe des pieds en décembre dernier. Patrick Laroudie expose à la Galerie du Canal les créations de celui qu’il définit comme son mentor.

« Je ne suis pas sûr qu’il appréciera ma démarche. Mais je ne veux pas le laisser partir comme ça. Jean-Pierre Piquet a marqué le paysage architectural de son empreinte. C’est un modèle pour moi. Je lui dois beaucoup « , a déclaré Patrick Laroudie qui, à la Galerie du Canal, rend hommage à son père spirituel. Dessins, croquis, photographies de ses différentes créations tapissent le photorail de cet ancien atelier de serrurerie devenu espace artistique. Jean-Pierre Picouet est arrivé à Limoges par hasard.Né à Sfax, il grandit et s’épanouit sous le soleil tunisien.En 1948, il arrive à Paris et s’inscrit au lycée Sainte-Barbe.Dès son baccalauréat, il intègre une école spéciale d’architecture.

Arrive à Limoges en 1965

Arrive à Limoges en 1965

Il a ensuite utilisé ses compétences pour travailler pour Blanchot, qui possédait plusieurs agences en France, dont une à Limoges. Arrivé en 1965 dans la cité de la porcelaine, Jean-Pierre Picouet reprend le cabinet Mongnet. Ses créations sont inspirées de la culture tunisienne. Il a participé à de nombreux concours. Jean-Pierre Picouet est l’auteur, entre autres, des cités de René Coty et Georges Briquet, du gymnase de l’Isle, du centre de Baudin qui abrite actuellement les services municipaux de Limoges. « La structure est innovante et inspirante pour des architectes comme moi » poursuit Patrick Laroudie. « Nous travaillons ensemble sur le projet de maison de retraite de Confolens. Grâce à lui, je me suis intéressée à la médecine sociale. Je n’ai jamais rencontré un être humain aussi dense et cultivé. Je comprends à quel point notre rôle est important », a-t-il conclu.

À Lire  Bientôt un bateau de croisière de luxe comme appartement ?

Dessinateur génial

Dessinateur génial

Cette devanture permet également d’admirer les photos de Jean-Pierre Picouet. Aucun monument, aucun environnement n’échappe à la pointe de son crayon. Il réalise également des esquisses dont certaines sont retravaillées par sa fille Michèle Gilbert Picouet qui maîtrise l’émail et l’art du feu. Il est le fondateur de la galerie Canal. Dans ce lieu particulier, Picouet est donc chez lui.