Mois sans tabac : Charles.co alerte les hommes sur les dangers et les impacts du tabac sur leur sexualité

Avec plus de 15 millions de fumeurs en France, le tabac est encore souvent associé à une image virile chez les hommes et sexy chez les femmes. Cependant, les cigarettes n’ont absolument aucun intérêt sexuel. Au contraire! C’est pourquoi, pour célébrer le Mois sans tabac, Charles explique l’impact du tabac sur la santé sexuelle des hommes :

Tabac en France : des chiffres qui stagnent voire accélèrent avec le covid

Selon une étude de Santé publique France en 2022, trois adultes sur dix âgés de 18 à 75 ans déclarent fumer, et ce chiffre est de 25 % pour les fumeurs quotidiens. Le tabagisme est un vecteur d’inégalités sociales, en effet, les plus bas revenus fument en moyenne 15% de plus que les plus hauts revenus, et leur nombre a augmenté entre 2019 et 2020.

Globalement, après une baisse du tabagisme en France avant le Covid-19, le nombre de fumeurs cesse de diminuer après le confinement en 2020. Or, une étude a montré que fumer augmente de 80 % le risque de développer une forme grave de la maladie. 19 .

Le tabac est responsable de 75 000 décès chaque année et le tabagisme actif est responsable de 20 % des cancers en France.

Le tabac – une cause majeure de dysfonction érectile chez les hommes

Le tabagisme est un facteur de risque cardiovasculaire reconnu, c’est un puissant ennemi de nos artères. En effet, certains composants de la cigarette, notamment la nicotine ou le monoxyde de carbone, sont à l’origine d’une vasoconstriction (rétrécissement des vaisseaux sanguins).

Petit rappel : pour qu’un pénis devienne en érection, il doit y avoir un apport sanguin aux corps caverneux du pénis. Cela n’est possible que si les systèmes nerveux et sanguin fonctionnent correctement : le pénis est alors capable de gonfler et de se durcir.

Lorsqu’il y a une vasoconstriction et des dommages aux parois des artères, cela entraîne une mauvaise circulation sanguine vers le pénis, ce qui est essentiel pour une érection de bonne qualité.

L’avis du Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue sur Charles.co :

« Beaucoup d’hommes ne font pas le lien entre leur dysfonction érectile et le tabac, pensant que leur dysfonction érectile n’a pas commencé peu de temps après avoir fumé. Or, c’est justement l’accumulation des effets à long terme du tabac, même en fumant en petite quantité, qui finit par réduire peu à peu le bon fonctionnement du pénis.

Selon une étude, la dysfonction érectile chez les fumeurs réguliers de longue date est de 40 % contre 28 % dans la population générale.

Les fumeurs peuvent être deux fois plus susceptibles de développer une dysfonction érectile que les non-fumeurs.

À Lire  Un pôle médico-social vient d'ouvrir à Montfort l'Amaury

L’avis du Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue sur Charles.co :

« Les études nous disent aussi que la dysfonction érectile est souvent le tout premier symptôme qui indique que les artères du corps commencent à être endommagées par le tabagisme : la dysfonction érectile est donc considérée comme un signal d’alarme pour arrêter de fumer avant les artères du cœur. » ou le cerveau, par exemple, se bouche. »

Une étude récente a également montré qu’après un an sans tabac, 25% des ex-fumeurs qui souffraient de troubles de l’érection avant d’arrêter ont vu leur état s’améliorer. A l’inverse, aucun de ceux qui ont continué à fumer !

Tabac : augmente et accélère la perte de désir et de libido

Outre les conséquences cardiovasculaires, le tabac affecte également le désir sexuel. Les composants du tabac fumé peuvent dans certains cas diminuer les sécrétions de testostérone.

En effet, la testostérone est responsable de la libido chez les hommes. Une baisse de testostérone entraîne donc inévitablement une baisse de libido.

L’avis du Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue sur Charles.co :

« L’impact du tabac sur le désir est mal connu du grand public et parfois des médecins qui connaissent mieux son impact sur les érections. Pourtant, le tabac peut aussi diminuer le désir sexuel. « 

Et ce n’est pas tout, fumer diminue également votre odorat. Ainsi, avec le temps, les fumeurs subissent une perte d’odorat, les rendant moins sensibles aux phéromones (hormones sexuelles responsables du désir).

L’avis du Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue sur Charles.co :

« L’odorat et le goût, comme tous nos autres sens, jouent un rôle important dans le désir sexuel et l’excitation. Des études sur des personnes souffrant de perte d’odorat ou de goût, quelle qu’en soit la cause, ont montré un impact négatif sur le désir et le plaisir sexuels. « 

Une étude a également démontré que dans les couples où l’homme fumait plus de 30 cigarettes par jour, la fréquence des rapports était deux fois moins élevée que celle des couples non fumeurs (6 fois par mois pour le premier contre 12 pour le second).

Une baisse de libido peut donc avoir des répercussions sur la vie conjugale, sur l’équilibre personnel et provoquer des souffrances psychiques.

Pour plus d’informations sur l’étude, visitez https://www.charles.co/blog/sexualite/impact-du-tabac-sur-la-sexualite/

Les vidéos de Charles sur le sujet

Pourquoi fumer est-il dangereux ? https://youtu.be/cUBS_6iYkiQ

Les impacts du tabac sur l’érection https://youtu.be/jJyCJTvfw9Q

Charles.co est une clinique numérique qui propose des solutions efficaces et personnalisées pour la santé quotidienne des hommes. Santé sexuelle, sommeil, digestion ou encore dermatologie : il devient enfin possible de consulter un médecin 7j/7 et en moins de 24h directement depuis chez soi. Chaque patient reçoit alors un plan de traitement personnalisé et bénéficie d’un accompagnement illimité.