Jefferie réitère son avis d’achat et son objectif de cours de 125E sur l’action Heineken. Nous modélisons les volumes/ventes organiques du 3T22 à +9,8%/+18,8% avec une forte dynamique des principaux moteurs de croissance de Heineken, déclare l’analyste pour qui l’activité en croissance est « à un stade précoce de sa transformation pluriannuelle ». Heineken rapportera troisième. résultats trimestriels le 26 octobre, Jefferies s’attend à « un rapport solide, avec une bonne croissance des revenus ». Les estimations de Jefferies pour l’exercice 2022 restent largement inchangées. « Les résultats du premier semestre 22 sont ‘solides’ supérieurs à ceux du premier semestre 2019, avec un EBIT de 2.155 millions d’euros contre 1.781 millions d’euros » ajoute l’analyste. Pour le second semestre de 22, « nous prévoyons un EBIT de 2 215 millions d’euros contre 2 239 millions d’euros pour le second semestre de l’année 19 ». Concernant 2023, Jefferies note que « la volatilité du gaz naturel représente la principale incertitude ». ) 2022 CercleFinance.com Tous droits réservés Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs.La responsabilité de Cercle Finance ne peut être engagée directement ou indirectement après l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. recommande à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement.Cette information indicative ne constitue en aucun cas une sollicitation de vente ou une sollicitation d’achat.

Jefferie réitère son avis d’achat et son objectif de cours de 125E sur l’action Heineken.

« Nous modélisons les volumes/ventes organiques du 3T22 à +9,8%/+18,8% avec une forte dynamique des principaux moteurs de croissance de Heineken », explique l’analyste pour qui l’entreprise en croissance est « à un stade précoce de sa transformation pluriannuelle ».

À Lire  Heineken conduit par les supermarchés / Bières et cidres

Heineken publiera ses résultats du troisième trimestre le 26 octobre, Jefferies s’attendant à un « rapport solide, avec une bonne croissance des revenus ».

Les estimations de Jefferies pour l’exercice 2022 restent largement inchangées. « Les résultats du premier semestre 22 sont ‘solides’ supérieurs à ceux du premier semestre 2019, avec un EBIT de 2.155 millions d’euros contre 1.781 millions d’euros », ajoute l’analyste.

Pour le second semestre 22, « nous prévoyons un EBIT de 2 215 millions d’euros contre 2 239 millions d’euros pour le second semestre 19 ».

Concernant 2023, Jefferies note que « la volatilité du gaz naturel représente la principale incertitude ».

Copyright (c) 2022 CircleFinance.com. Tous droits réservés Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne saurait être engagée directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucun cas une sollicitation de vente ou une sollicitation d’achat.