Le brasseur aborde 2018 avec 3 priorités : renforcer la diversité de ses bières en capitalisant sur l’agilité de sa Beer Factory, surprendre toujours plus avec ses marques historiques, accélérer sur le segment des non alcoolisés.

Dans un marché de la bière qui ne cesse de croître en France, la société Heineken poursuit sa montée et affiche une progression de 0,65 point de part de marché en volume. Un exploit attribué à sa stratégie d’innovation, qui porte encore ses fruits cette année. La brasserie démarre donc 2018 avec 3 priorités : renforcer la diversité de ses bières en capitalisant sur l’agilité de sa Beer Factory, surprendre toujours plus avec ses marques historiques, accélérer sur le segment des non alcoolisés.

20 millions d’investissements pour ses trois brasseries

Dans cette optique, Heineken investit cette année encore 20 millions d’euros dans ses trois brasseries françaises et prévoit de recruter une cinquantaine de collaborateurs dans la région.

En 2018, Heineken entreprise intensifie la diversité et mise sur le sans- alcool

Aujourd’hui, 92% de la bière commercialisée par Heineken en France est produite en France. Le marché de la bière en France en 2017 reste en excellente forme avec une croissance tirée par la grande distribution (+3,6% en volume et 8,1% en valeur, source IRI) et un retour à des CHD stables.

À Lire  EN DIRECT DU MARCHÉ : L'Oréal, Danone, Teleperformance, Alstom, ASML, Heineken, Netflix, Crédit Suisse...