Le directeur mondial de la marque néerlandaise a tenu une conférence de presse dans l’espace virtuel de Decentraland pour présenter son nouveau produit.

Les internautes ont découvert l’incroyable lancement d’une rave party dans le métaverse le 20 janvier dernier, qui a laissé de nombreux témoins perplexes. Cet espace, qui mêle réel et virtuel, a été le théâtre de nombreuses initiatives surprenantes qui n’ont jusqu’ici que rarement convaincu.

Pourtant, la popularisation du métaverse incite de nombreuses marques comme Nike, Adidas ou les groupes Casino et Carrefour à se lancer dans l’aventure.

Le 21 mars dernier, le groupe Heineken a ajouté sa pierre à l’édifice (numérique) en annonçant la création d’une bière virtuelle baptisée Silver. La marque hollandaise a publié une vidéo présentant son nouveau produit sur la plateforme virtuelle Decentraland, où il est possible d’interagir avec les gens sous forme d’avatars.

Une bière sans bière

La conférence de presse virtuelle animée par le directeur mondial de Heineken, Bram Westenbrink, a été marquée par la présence du brasseur star de la marque, ainsi que par l’apparition du footballeur Thierry Henry, qui a donné un coup de pied dans la canette.

La marque n’a pas lésiné sur la communication, proposant des vidéos sur YouTube présentant ce nouveau produit. Parmi ces vidéos, il y en a une consacrée aux ingrédients avec un ton humoristique, montrant que la boisson ne contient en réalité « aucun ingrédient caché – voire aucun ingrédient du tout ».

Difficile de savoir quel est le véritable objectif au-delà de la création d’une opération de communication, tant l’idée d’une bière virtuelle est surprenante. Cependant, il apprécie le concept de métaverse, qui a été proposé par le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg il y a quelques mois : la capacité de se retrouver où que l’on soit dans le monde.

À Lire  Le top des meilleurs restaurants du 3ème arrondissement de Paris