Publié le 14/11/2022 08:30 Mis à jour le 14/11/2022 11:22

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les maladies cardiovasculaires sont la deuxième cause de décès en France, selon Santé publique France. Les maladies cardiovasculaires comprennent notamment les crises cardiaques, l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle. Pourtant, il n’est pas nécessaire d’avoir une insuffisance cardiaque ou des facteurs de risque comme le diabète, le cholestérol ou l’hypertension artérielle pour prendre soin de son cœur, comme le souligne l’actuelle campagne de prévention de la Fédération française de cardiologie. Puisque nous savons qu’un mode de vie sain réduit les risques de maladies cardiovasculaires, voici quelques conseils pour prendre soin de notre cœur.

Prendre rendez-vous chez un cardiologue

Cette rencontre sera l’occasion de faire le point sur d’éventuels taux de cholestérol ou de diabète et d’hypertension artérielle, mais aussi d’aborder d’autres problématiques comme le sommeil, le poids, le mode de vie et les antécédents familiaux.

Adapter son alimentation

On peut stimuler son cœur avec des aliments amers : cacao, brocoli, chou de Bruxelles, chou, radis, roquette, café, endive, pamplemousse… Il peut être protégé grâce aux acides gras insaturés présents dans les huiles végétales de première pression à froid (olive, colza, tournesol…), des oléagineux (amandes, noix, noisettes…), des poissons gras (thon, maquereau, sardine, anchois…) et des légumes verts (épinard, laitue, brocoli, cresson, etc.). Il peut également être nourri avec des aliments fonctionnels : thé vert, spiruline, graines de tournesol, graines de lin. Certains aliments sont à consommer avec modération : beurre, viande, sel, sucreries, alcool, produits transformés.

À Lire  Les urgences de Saint-Cloud, une oasis dans un monde médical éclaté... mais à quel prix

Avoir une activité physique quotidienne

L’exercice permet au muscle cardiaque de travailler pour une meilleure adaptation à l’effort. Pour stimuler votre cœur, privilégiez les activités cardio (marche rapide, course à pied, vélo, boxe, rameur, etc.). Le minimum : marcher et monter des escaliers tous les jours.

Préserver son sommeil

Un bon sommeil réduit le risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque, nous écoutons donc notre fatigue et respectons nos besoins quotidiens en sommeil.

Gérer son stress

Le stress est également connu pour nuire à la santé cardiovasculaire. Alors, il s’agit de trouver sa technique de relaxation : cohérence cardiaque, visualisation positive, huiles essentielles (lavande vraie, vétiver, camomille romaine, mandarine, etc.), infusions (tilleul, mélisse, camomille, etc.), méditation de pleine conscience, etc. Les objets connectés peuvent aussi être des alliés du quotidien pour surveiller notre cœur, siège de nos émotions.