A quelques jours de la rentrée, jeudi prochain, le fonctionnement « vacances scolaires ouvertes-apprentis » est reconduit cette année dans certains établissements : les élèves bénévoles suivent les cours et les révisions, mais participent aussi à des activités sportives et récréatives. Au collège de Châteauponsac, une trentaine d’élèves participent tous les jours à partir de mercredi à cette opération, dont la conception semble très bien coller à Maëlle : « le matin on fait des révisions, l’après-midi on fait des activités hors école », précise-t-elle.

Il n’y a pas que les cours, c’est super.

Comme au Lac de Saint Pardoux, par exemple, où Elona a visiblement apprécié le programme, « d’abord on a navigué, hier on a fait le Laser Game en forêt », des activités qu’elle n’aurait probablement pas faites si elle était restée à la maison », vaut mieux le faire à plusieurs que seul dans son coin ou seul en famille, c’est plus fun », estime-t-il.

C’est aussi une autre façon de profiter de l’université, dit Romane. « Là on profite, on peut faire des activités, ce ne sont pas que des cours donc c’est cool. Et puis c’est avec nos amis qu’on ne s’est pas vus depuis longtemps, donc on se retrouve et du coup ça va », explique l’adolescente. entourée de ses amis.

Un double intérêt pédagogique

Un double intérêt pédagogique

C’est aussi très intéressant sur le plan pédagogique, explique Laurent Trillon, conseiller pédagogique principal de l’école. « Cela permet clairement aux enfants qui ne sont pas partis en vacances de se retrouver à travers des activités assez agréables », dit-il d’une part, « et pour certains d’entre eux, c’est un moment privilégié avec un professeur où il n’y a pas cette pression. » de évaluation, du regard de l’autre, ils lèveront la main, ils poseront des questions. C’est un bon moment pour tenir l’année scolaire », conclut le CPE, qui indique que chaque jour, entre 26 et 28 universitaires participent à C’est beaucoup pour une école de moins de 200 élèves, signe de reprise, en quelque sorte, avant la « vraie » rentrée jeudi prochain, le 1er septembre.

À Lire  Santé, éducation : "Il faut recréer un marché du travail dynamique dans les professions et secteurs réglementés par l'Etat"