Quel est le restaurant trois étoiles Michelin le moins cher de la capitale ? Pour le savoir, nous avons écumé les cartes des 10 restaurants parisiens primés cette année. Voici notre verdict.

31. C’est le nombre de restaurants français les plus plébiscités cette année : trois étoiles au Guide Michelin. Parmi eux, dix sont situés dans la capitale, certains dans des palaces prestigieux comme le Four Seasons George V ou Le Bristol. Ces tables d’exceptions sont-elles vraiment inaccessibles ? Et comment déguster cette cuisine haut de gamme, sans trop dépenser ?

Certains restaurants étoilés proposent des menus à plus de 600 €

Pour le savoir, nous avons répertorié les 10 restaurants parisiens ayant obtenu trois étoiles Michelin en 2022. Ensuite, nous avons regardé les prix des menus, disponibles sur les sites internet des établissements, pour déterminer celui qui propose le menu le moins cher. Première remarque : il existe des différences importantes entre les adresses. Si certains menus coûtent moins de 200 €, d’autres tournent autour de 500 € voire 600 € (bien qu’ils contiennent une dizaine de services pour ce prix). Un conseil si vous souhaitez faire l’expérience d’un établissement trois étoiles sans grever votre budget : assurez-vous qu’ils proposent un menu du midi en semaine, les prix sont généralement beaucoup plus abordables.

Le restaurant Kei est le restaurant trois étoiles au Michelin le moins cher de la capitale

Du côté des lauréats, le restaurant Kei, situé dans le 1er arrondissement de la capitale, non loin du jardin du Palais-Royal, a remporté le prix du restaurant 3 étoiles le moins cher, avec un menu du midi à 98 € (disponible le jeudi et uniquement Vendredi). Derrière les fourneaux, Kei Kobayashi, chef d’origine japonaise, est tombé amoureux de la cuisine française à l’adolescence. Après avoir exercé dans son pays, il s’envole pour la France en 1999. Là, il travaille pour des tables prestigieuses, aux côtés de chefs triplement étoilés tels que Gilles Goujon (L’Auberge du Vieux Puits, Fontjoncouse) ou Alain Ducasse (Plaza Athénée, Paris 8) . Il a ouvert son premier établissement, Kei, il y a dix ans. Il décroche une première étoile en 2012, puis une deuxième en 2017, et enfin une troisième en 2020.

À Lire  Le titre devrait amorcer une reprise technique

A découvrir également : Guide Michelin : Voici les deux restaurants 3 étoiles les moins chers de France

L’Arpège et le restaurant Pierre Gagnaire proposent également des menus accessibles

« Son travail frôle la perfection : virtuose des alliances de saveurs, toujours juste dans la conception de ses plats, il sublime des produits de grande qualité », explique le Guide Michelin. Parmi les plats signatures du chef ? Bœuf Kagoshima Wagyu « Superbement persillé, avec une viande fondue nourrie de gras, au goût fumé et noisette, accompagné de beaux gnocchi frits ». Les desserts ne sont pas en reste et le chef pâtissier Toshiya Takatsuka fait également des merveilles. Selon le petit guide rouge, « ses créations sucrées atteignent des sommets de raffinement ». Outre le Kei, d’autres établissements trois étoiles proposent également des formules déjeuner à des prix relativement abordables pour la haute cuisine. C’est le cas de l’Arpège d’Alain Passard (185€) ou du restaurant Pierre Gagnaire (165€).