Huit personnes ont porté plainte pour des incidents qui se seraient produits dans le bus scolaire. L’homme qui exerçait à Baie-Mahault a été placé sous contrôle judiciaire.

Un moniteur d’auto-école a été accusé d' »agressions sexuelles » sur ses élèves, a indiqué vendredi à l’AFP le procureur de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, confirmant des informations des médias locaux. L’homme enseignait la conduite dans la ville de Baie-Mahault.

Huit victimes présumées, dont trois mineurs, ont porté plainte pour des faits survenus entre début 2020 et décembre 2021, selon Radio Caraïbes International (RCI).

L’homme de 57 ans se serait livré à « des attouchements sexuels sur ses victimes pendant les cours de conduite, dans la voiture de l’école ». Il aurait également « fait des propositions à caractère sexuel par téléphone ou SMS ».

Le moniteur a été placé sous contrôle judiciaire, assorti d’une interdiction d’exercice et de contact avec ses victimes présumées mais aussi ses anciens élèves car, selon des sources policières, « il pourrait y avoir d’autres victimes », dans d’autres auto-écoles de l’île.

À Lire  Croisière autour du monde : le voyage d'une vie