Ils l’avaient annoncé… Ils l’ont fait… Faute d’accord lors de la première réunion entre les grévistes de la filiale EDF PEI (production d’énergie insulaire) et la direction, l’usine de production d’EDF PEI a été mise à l’arrêt. Les usagers de l’archipel ont subi les premières coupures de courant, conséquences de ce conflit.

Eddy M. Golabkan, Rémi Defrance et Yasmina Yacou

Publié le 22 décembre 2022 sur 13:31,

mis à jour le 22 décembre 2022 à 16h35.

L’usine de production d’EDF PEI est désormais fermée… Tels sont les propos de Nathanaël Vérin, délégué syndical de la FE-CGTG, à l’issue de la première rencontre entre les agents grévistes d’EDF PEI et la direction de l’entreprise.

Une première rencontre qui n’en était pas une, puisque les deux délégations ont été reçues par la DEETS, le ministère de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et de la Solidarité, dans deux salles distinctes.

Pour ce jeudi matin, il ne s’agissait pas d’une réunion de négociation, mais plutôt d’une réunion de facilitation. « Cela a permis d’apporter des éclaircissements, des éclaircissements sur les allégations » a indiqué Ludovic De Gaillande, directeur du DEETS.

S’il s’est dit satisfait de cet échange, ce n’est pas le cas des grévistes qui en ressortent plus déterminés que jamais.

Ils continuent… Ils veulent que Jimmy Thélémaque, secrétaire général de l’association de l’énergie CGTG, rejoigne les négociations. Chose à laquelle la direction dit non.

En fin de matinée, les effets de ce désaccord étaient perceptibles. Des coupures de courant ont été observées dans plusieurs quartiers et municipalités.

À Lire  À l'étranger | Comment les bananes de Guadeloupe et de Martinique sont-elles produites de plus en plus durablement ?

Nathanaël Vérin, délégué syndical de la FE-CGTG, estimant que le délai de 24 heures dont disposait la direction pour entamer des négociations selon leurs modalités était dépassé, a annoncé des coupes tournantes.

En fin de matinée, dans un communiqué, les intersyndicats ont appelé « tous les agents d’EDF PEI, sans exception, à arrêter le travail ».

De son côté, la direction réagit également par le biais d’un communiqué.